10 endroits marquants entre Toronto et Vancouver

Le trajet en train de Toronto à Vancouver passe par certaines des plus belles villes et certains des plus beaux panoramas du Canada et constitue un voyage tout simplement spectaculaire. Le paysage canadien entre le centre de l’Ontario et la côte ouest est composé tantôt de lacs, tantôt de prairies et bientôt des spectaculaires montagnes Rocheuses. Mais il y a d’autres contrastes à découvrir lorsque vous traversez ce pays par chemin de fer. Chaque province offre quelque chose de nouveau et de fascinant, agissant comme un portail unique ouvert sur la culture canadienne, ludique et chaleureuse. Si vous êtes impatient de visiter l’est, l’ouest ou l’entre-deux, cette route qui sillonne le pays d’un bout à l’autre saura vous émerveiller!

Toronto

Toronto se tient à l’avant-garde de la culture canadienne, et sa célèbre Union Station* est le point de départ idéal pour votre balade dans la ville. Lorsque vous en explorerez les rues, vous découvrirez en peu de temps que les scènes de l’art, de la mode et de la gastronomie y sont en constante évolution, le gage d’une expérience à nulle autre pareille. Pendant votre séjour, vous ne voudrez pas manquer certains lieux populaires tels que le Musée royal de l’Ontario, le marché de Kensington ou le Temple de la renommée du hockey, sans oublier la Tour CN, High Park et le Musée des beaux-arts de l’Ontario. En outre, Toronto est en pleine effervescence à tout moment de l’année, probablement en raison des nombreuses festivités qui y ont lieu telles que la foire royale d’hiver de l’agriculture*, Fierté, le festival Caribana* ou le Festival international du film de Toronto, ou peut-être en raison de la présence des amateurs d’une des nombreuses grandes équipes de sport de la ville. Peu importe ce que vous trouverez à Toronto, la ville vous promet de vivre une expérience canadienne inoubliable!

Après être monté dans le train à Union Station, vous passerez devant plusieurs exemples de l’architecture moderne de la ville, d’art urbain et de projets de serriculture. Et si vous quittez Toronto par une nuit claire, vous pourrez voir le ciel s’ouvrir, au moment où vous vous éloignez de la ville pour vivre une aventure hors des sentiers battus. L’observation des étoiles dans la voiture Skyline, ça vous dit?

Sudbury Junction

Juste au nord de Toronto, vous trouverez Sudbury Jonction dans le Grand Sudbury, une petite ville forgée par les industries minière et forestière. La municipalité à palier unique compte aujourd’hui environ 160 000 habitants et sa superficie en fait la plus grande ville du nord de l’Ontario et la cinquième en importance au Canada. Sudbury compte également 330 lacs, le plus important étant le lac Wanapitei : le plus grand lac du monde situé à l’intérieur des limites d’une seule ville. Si la ville abrite aussi un secteur urbain, elle est surtout connue pour ses petites montagnes rocheuses, la roche ignée exposée du Bouclier canadien, ainsi que le bassin de Sudbury, une structure géologique importante créée par un cratère il y a deux milliards d’années.

À partir du train, vous apercevrez d’innombrables lacs, des camps de pêche et des chalets dressés sur de minuscules îles. Pendant cette partie du trajet, la voiture-dôme Skyline ou votre propre cabine est l’endroit parfait pour admirer le splendide paysage qui défile sous vos yeux.

Sioux Lookout

En passant par une succession de villages aux noms comme McKee’s Camp, Gogama, Foleyet et Mud River, vous croiserez d’innombrables bouleaux et vous apercevrez des digues de castors et des arbres abattus, résultat du travail de ces chères créatures canadiennes. De là, vous entrerez au cœur de la région des lacs du nord-ouest de l’Ontario. C’est ici où se trouve Sioux Lookout, qui tire son nom des légendes du peuple autochtone des Ojibwés, qui grimpaient au sommet de Sioux Mountain pour guetter l’arrivée de canots ennemis. Si vous avez le temps, apprenez-en davantage sur l’histoire de la ville en visitant le musée de Sioux Lookout*, commodément situé au deuxième étage de la gare.

La municipalité telle que nous la connaissons aujourd’hui a été constituée au début des années 1900 et servait principalement de centre ferroviaire. Cependant, grâce au grand nombre de rivières et de lacs à proximité, le tourisme est rapidement devenu un moteur important de l’économie locale, ce que vous comprendrez aisément lorsque vous découvrirez la nature environnante. Depuis, Sioux Lookout est surnommée le « Carrefour du Nord » et ne cesse de gagner en popularité comme destination sans égal pour le canotage, la pêche et la chasse. Vous n’aurez certes pas le temps de vous adonner à ces activités pendant votre voyage en train, mais vous aurez amplement l’occasion d’admirer le paysage qui fait la renommée de la région.

Winnipeg

Peu de temps après que vous aurez quitté Sioux Lookout, les lacs et les forêts de l’Ontario cèderont brusquement la place aux magnifiques Prairies canadiennes du Manitoba, l’une des trois « provinces des Prairies » du pays. Comme près de la moitié de la population manitobaine réside dans les limites de la ville, Winnipeg n’est pas seulement la capitale de la province, mais également son centre culturel et économique. Alors que Le Canadien s’approche de la ville, vous passerez devant des maisons avec des pavillons et des piscines hors terre, des arrière-cours et des routes secondaires, ainsi que des coins où la vie bat son plein.

C’est à la gare Union Station de Winnipeg qu’a lieu le changement de l’équipage du train, qui donne souvent lieu à un arrêt prolongé. Si votre arrêt a lieu le jour, aventurez-vous à « La Fourche »*, le cœur dynamique de la ville où convergent les rivières Rouge et Assiniboine, ainsi que la plupart des habitants. Ce terrain récemment réaménagé abrite des boutiques, des sentiers pédestres, des marchés et des parcs. En 1973, il a été désigné lieu historique national du Canada pour commémorer 6 000 ans de convergence humaine dans la région. Si vous avez le temps, le Musée canadien des droits de la personne, la Winnipeg Art Gallery*, le quartier de la Bourse* et, bien sûr, les murales de @kalbarteski qui font la promotion de la conservation de la faune (que l’on peut trouver à #backalleyarctic) comptent parmi les autres attractions de Winnipeg!

Saskatoon

Avec une nouvelle équipe à connaître et les jambes fraîchement dégourdies, vous serez prêt à vous installer confortablement et à profiter des magnifiques et vastes étendues d’ambre et de vert sous un ciel bleu (espérons-le). En fait, même si beaucoup de gens choisissent ce voyage en raison de la vue imprenable sur les Rocheuses, il arrive souvent que les voyageurs débarquent à Vancouver en vantant la beauté des Prairies canadiennes.

En entrant dans le centre de la Saskatchewan, vous constaterez que Saskatoon se trouve en plein milieu de ce paradis des Prairies. À cheval sur la rivière Saskatchewan Sud, Saskatoon regorge de quartiers historiques et d’espèces sauvages indigènes et possède une riche culture autochtone. La ville repose également sur une longue ceinture d’un sol riche en tchernoziome potassique dans le biome de la forêt-parc à trembles. Bien que la ville s’étende sur quelques collines et vallées, Saskatoon présente une topographie relativement plate en raison de l’absence de montagnes environnantes. Cela vous permet de regarder au loin et de vous imprégner de toute la beauté qui défile le long de la voie ferrée.

Biggar

Pendant que vous êtes en Saskatchewan, vous ne regretterez pas un arrêt à Biggar, une petite ville charmante et tranquille de 2 000 habitants, ne serait-ce que pour son slogan : « New York is big, but this is Biggar ». Bien que Biggar soit vraiment plus petite que la ville de New York, vous tomberez sous son charme. Alors que de plus en plus de personnes se déplacent vers les villes et les grands centres urbains, les petites villes sont souvent oubliées par les guides de voyage. Cependant, des endroits comme Biggar nous rappellent que chaque communauté s’épanouit à son rythme et que les petites villes font tout autant partie du Canada que n’importe quelle grande ville. L’avantage de parcourir ce pays en train, c’est de pouvoir en admirer toute la beauté. En traversant Biggar, admirez son charme pittoresque et essayez de repérer son célèbre panneau affichant son slogan. Vous serez probablement la première personne de votre cercle d’amis à être allée à Biggar, en Saskatchewan.

Edmonton

La prochaine destination est Edmonton, une ville en plein essor et habitée par une profusion d’artistes, d’artisans, d’agriculteurs et de chefs novateurs. Si vous ne faites pas d’arrêt à Edmonton, vous pourrez simplement en apprécier l’architecture remarquable, la beauté de la nature et les quartiers éclectiques et colorés* qui font la réputation de la capitale de l’Alberta. Edmonton est une destination touristique jeune, en pleine croissance et en grande partie inexploitée – mais pas pour longtemps. La ville offre une longue liste d’attractions, mais pour les passagers du train, elle est connue pour son emplacement sur la rivière Saskatchewan Nord, sa position septentrionale (c’est la grande ville la plus au nord de l’Amérique du Nord, située à la même latitude que Hambourg, Dublin, Manchester et Magnitogorsk!), ainsi que ses ravins et profondes vallées fluviales. À Edmonton et dans les environs, la topographie est saisissante. En effet, une forêt-parc à trembles entoure la ville et sert de zone de transition entre les prairies au sud et la forêt boréale au nord. De plus, en quittant la gare d’Edmonton vous commencerez à apercevoir pour la première fois des sommets enneigés au loin.

Jasper

Le prochain arrêt du train restera gravé dans votre mémoire. Le parc national Jasper est niché dans les Rocheuses canadiennes et offre une occasion unique pour ceux qui voyagent par chemin de fer de prendre une pause de la vie dans un train et de renouer avec la nature en bonne compagnie. Bien que la région soit une destination hivernale* d’une popularité indéniable pour les skieurs et les surfeurs des neiges, vous pouvez vous adonner à quelques activités (plus décontractées) pendant l’arrêt du train à une gare à l’intérieur du parc! Explorez cette ville digne d’une carte postale en parcourant les boutiques, en vous arrêtant prendre un café et une bouchée dans une boulangerie à proximité, en déambulant dans les rues charmantes, en sirotant un verre à la brasserie Jasper Brewing Company* ou en prenant quelques photos de la ville et du train avec les montagnes en toile de fond. Tout est facilement accessible à pied à partir de la gare. Peu importe ce que vous décidez de faire, Jasper vous offrira une pause agréable du train, tout en vous donnant envie d’y retourner et de profiter du joyau du voyage : les Rocheuses canadiennes.

Mount Robson, Pyramid Creek Falls, & Kamloops

Installez-vous dans la voiture-dôme Skyline et vous verrez le paysage se transformer de lacs et de ruisseaux en forêts de pins et d’épinettes, et enfin en montagnes. La vue est à couper le souffle et votre voiture résonnera rapidement de cris d’exclamation et du cliquetis des appareils photo. Vous passerez devant le mont Robson : la montagne la plus importante de la chaîne des Rocheuses en Amérique du Nord et le plus haut sommet des Rocheuses canadiennes. Vous traverserez ensuite la frontière de la Colombie-Britannique et pourrez observer les Pyramid Creek Falls et suivre la rive nord de Moose Lake, qui est le seul lac le long du fleuve Fraser, offrant une vue imprenable sur la région.

La Colombie-Britannique vous accueillera avec encore plus de paysages naturels, et Kamloops ne fait pas exception. La chaîne Columbia se dresse à l’intérieur de la Colombie-Britannique, créant un terrain varié utilisé par les vététistes, les randonneurs, les golfeurs et les amateurs de pêche en eau douce. Bien que située au nord de la vallée de l’Okanagan, la ville de Kamloops jouit d’un climat similaire, quasiment désertique, avec des étés chauds et secs et des hivers doux, ce qui en fait un lieu de choix* pour la viticulture et l’agriculture primées. À partir de votre place dans le train, vous aurez également l’occasion de contempler les quatre parcs naturels de la région.

Vancouver

Et puis soudainement, vous arriverez à destination! Avec ses plages, ses brasseries, ses musées et sa scène musicale, Vancouver est vraiment la reine de la côte Ouest du Canada. L’arrivée sur la côte du Pacifique est une expérience canadienne unique en son genre, car les infrastructures y sont nouvelles, les communautés, multiculturelles et l’esprit de collaboration, palpable. Fondée il y a seulement 130 ans, Vancouver est encore une ville jeune avec une mentalité axée sur un avenir durable et vert*. Au cours de votre visite, vous remarquerez des studios de yoga à presque tous les coins de rue, des établissements offrant des cabines de flottaison, des magasins de produits diététiques et une atmosphère générale de bien-être. Vancouver tire également le meilleur parti de sa situation géographique, avec des destinations touristiques importantes comme le parc Stanley*, Granville Island et la baie des Anglais, qui sont facilement accessibles à partir de la ville proprement dite. Mais aucun voyage à Vancouver n’est complet sans au moins jeter un coup d’œil à la galerie d’art de Vancouver ou au musée d’anthropologie*, qui abritent une quantité importante d’art des Premières Nations.

Une fois que votre séjour à Vancouver est terminé et que vous rentrerez chez vous, vous n’oublierez pas le paysage canadien de sitôt. Au contraire, sa beauté vous sera encore plus évidente lorsque vous passerez du temps ailleurs.

Quels endroits au Canada aimez-vous le plus explorer? Faites-nous savoir dans les commentaires ci-dessous!

*Sites en anglais seulement

(Visited 718 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz