Direction Dartmouth avec Mo Kenney

Halifax est très populaire, et à juste titre. Mais prenez le traversier et vous découvrirez, à quelques minutes de là, une autre ville magique : Dartmouth. Paisible, sans fla-fla et un peu plus décomplexée que sa voisine – ce qui n’est pas sans charme –, Darmouth sait séduire les visiteurs un peu à l’écart du feu des projecteurs maritimes (qui viennent sûrement d’un phare).

Surnommée la « ville des lacs » – et aussi le Darkside par les gens du coin –, Dartmouth est la petite sœur d’Halifax. Il n’y a pas si longtemps, son centre-ville a connu un certain essor, avec l’arrivée de commerces branchés à côté des bars populaires. Mais la ville n’a encore rien perdu de son attrait, étant un véritable havre de paix pour qui veut échapper aux rues animées d’Halifax.

Et là, c’est le moment de soulever la controverse : entre les deux villes, c’est Dartmouth qui aurait le meilleur café (Anchored*, en vente au café Two If By Sea*), les meilleurs burgers (Ace Burger*, servis au resto Battery Park*) et la meilleure pizza grasse à souhait (chez Yeah Yeahs*). Et la cerise sur le gâteau, on trouve tout ça dans le même bâtiment, rue Ochterloney! Mais ce n’est pas moi qui le dis, parce que moi j’habite sur l’autre rive, à Halifax.

Pour connaître les secrets du coin, j’ai donc demandé à mon amie musicienne Mo Kenney de me dire quels étaient ses endroits préférés du Darkside, et elle s’est prêtée au jeu avec grand plaisir.

Où casser la croûte?

Le menu de The Canteen offre des options aux végétariens comme aux amoureux de la viande. Photo: Matt Williams

Sur la rue Portland, la principale artère de Dartmouth, se trouve une belle sandwicherie appelée The Canteen*, où on peut aussi bien manger sur place que prendre quelque chose à emporter. « Je fréquente cet endroit depuis mon arrivée au centre-ville, en 2013, explique Mo. Les plats sont incroyables. Si je ne me retenais pas, je viendrais tous les jours. »

On y est allés manger un morceau par une belle journée ensoleillée. Mo prend le club sandwich à la dinde : dinde élevée en liberté, bacon de la ferme Oulton (à Windsor, en Nouvelle-Écosse), tomates, salade, cornichons et aïoli aux fines herbes, le tout dans un pain au sésame. Miam! C’est la dose d’énergie qu’il nous fallait pour commencer notre circuit.

Où se mettre sur son 31?

À quelques minutes à pied de là – petite marche bienvenue après le sandwich –, il y a KingsPier Vintage*, une boutique pleine d’articles remarquables choisis avec soin.

« Elle a déménagé sur la rue Portland il n’y a pas longtemps, ce qui est génial, car maintenant elle est encore plus près de chez moi, raconte la musicienne. La sélection change tout le temps, et la qualité est toujours au rendez-vous. J’ai passé beaucoup de temps ici et j’ai déniché tout plein de trésors. »

Pendant que je fouille dans de vieux jeans Levi’s en parfait état et des chemises westerns à boutons-pression, Mo trouve son bonheur : un superbe blouson de moto en cuir, pile-poil à sa taille. Quelle chance! Quiconque a déjà cherché une veste rétro comme celle-là sait à quel point ça ne court pas les rues.

De la bière et des jeux d’arcade

À Dartmouth, il y a plein d’endroits où se rincer le gosier, mais si on veut se détendre en sirotant une Oland ou une Schooner (les deux bières les plus populaires en Nouvelle-Écosse) dans un bon bar sans prétention, c’est au Staggers* qu’il faut aller.

Bonne bière et jeux d’arcade rétro au Staggers forment une combinaison difficile à égaler. Photo: Matt Williams

« Le Staggers est un endroit génial sur tous les plans, explique Mo. Les clients et le personnel sont très sympathiques, on peut souvent faire du karaoké, et il y a des jeux d’arcade vraiment chouettes. Si j’ai envie d’une bière (ou deux, ou trois), c’est généralement là que je vais. »

On a juste le temps de prendre une pinte, mais on en profite quand même pour tester la superbe collection de jeux, qui compte des classiques comme Mortal Kombat et Street Fighter mais aussi une super machine à boules AC/DC.

Où recharger ses batteries?

L’un des collaborateurs de longue date de Mo, Joel Plaskett, dit le « Duc de Dartmouth », fait de la musique depuis 2013 dans son studio de la rue Portland, le New Scotland Yard. Quelques années plus tard, il a ouvert le New Scotland Yard Emporium*.

Mettez la main sur un disque de musiciens locaux populaires à l’Emporium. Photo: Matt Williams

« Du café, des disques, des viennoiseries… que demander de plus? déclare Mo. Quand je n’ai rien à faire, je viens fouiner dans les disques en prenant un café. J’adore flâner et bavarder avec le personnel. Et en plus, maintenant, il y a de la bière! »

Nous parcourons les disques d’autres musiciens de Dartmouth, comme Matt Mays et Adam Baldwin. À l’Emporium, on peut aussi acheter des œuvres d’art signées Rebecca Kratz et feuilleter de vieux magazines de rock’n’roll dans un beau petit coin lecture.

Où faire le plein de nature?

Vue du lac Banook. Tourisme Nouvelle-Écosse / Photographe: Dean Casavechia

Ce n’est pas pour rien que Dartmouth est surnommée la « ville des lacs » : elle en compte des tas. En plus, on peut se baigner dans la plupart d’entre eux. Mo passe une bonne partie de l’été à bord de son bateau gonflable Explorer 200 sur le lac derrière chez elle. Dans certains lacs, comme le Sullivan’s Pond, la baignade est interdite pour protéger les adorables oies, qui sont devenues des célébrités locales*. La plage de Birch Cove* est l’un des meilleurs endroits pour faire une saucette, mais aussi se détendre, puisqu’elle est bordée par un superbe parc.

« Aujourd’hui, j’ai la chance d’avoir un lac dans ma cour littéralement, mais avant, c’est dans ce parc que j’allais tout le temps me baigner, raconte Mo. Généralement, il n’y a pas trop de monde, et l’eau est très bonne. Il y a aussi un sentier de randonnée qui fait tout le tour du lac. »

On s’assoit sur l’un des bancs au bord de l’eau et on admire le paysage, enveloppés par la quiétude du lac Banook, en plein cœur de Dartmouth.  Parfois, le Darkside peut être des plus éclatants.

Voici quelques unes de nos photos préférées de Darmouth prises par vous…

* Sites en anglais seulement.

Image du haut: Mo Kenney à la boutique King’s Pier Vintage. Crédit photo : Matt Williams

(Visited 686 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz