Knobbys_1

Sioux Lookout, contrée du soleil couchant

Une enseigne blanche au lettrage rouge pimpant sur laquelle on peut lire BIENVENUE AU PARADIS pend au toit pentu d’une cabane en bois rond de deux étages. Une autre enseigne rouge, plus petite, qui annonce en noir KNOBBY’S, est à moitié cachée sous le porche flanqué de deux panaches d’orignaux blanchis. Arrivée tout droit de Toronto, je me prépare à passer une semaine de pêche en pleine nature – l’endroit est retiré, loin des foules et de la course folle pour réserver un terrain de camping convenable. Du stationnement, je traverse une rampe en bois de 20 pieds, les bras chargés de délicieux produits frais achetés au marché fermier local*.

Knobbys_2Le temps est couvert ce matin, en raison de l’orage de la nuit dernière. Je viens d’arriver à Knobby’s*, l’une des pourvoiries de Sioux Lookout et d’où je m’envolerai vers une petite cabane de pêcheurs situé à 35-40 minutes de vol sur les rives de Bamaji Lake, qui fait partie du vaste réseau hydrographique du Nord de l’Ontario. Pendant cinq jours, je fonctionnerai à l’énergie solaire en plein cœur de la nature et tenterai de pêcher d’immenses dorés, truites grises, perches, brochets, achigans à petite bouche, maskinongés et corégones. Si la chance me sourit, je ramènerai peut-être un trophée de 30 à 50 pouces. De toute façon, on ne s’ennuie pas à Sioux Lookout, un véritable paradis pour les amateurs de grand air comme moi.

J’ai choisi Knobby’s pour la simplicité des chalets disponibles; des gîtes dotés d’électricité sont aussi disponibles à Red Pine Lodge*sur le lac Minnitaki. J’ai des amis qui ont visité l’été dernier la pourvoirie Booi’s Fly-in Lodge and Outpost* et ont adoré le magnifique hébergement sur une île privée de Trout Lake. Quel que soit le lieu choisi, Sioux Lookout propose des vacances d’aventure et d’écotourisme pour tous les goûts, tout au long de l’année. Située dans l’époustouflant district du soleil couchant, Kenora, vos journées prendront toujours fin sur des couchers de soleil à couper le souffle en plein cœur de cet immense réseau fluvial alimenté par l’English River.

Petite histoire de Sioux Lookout

La ville de Sioux Lookout est située le long de la vaste voie navigable utilisée pendant des siècles par de nombreuses Premières Nations. Elle tire son nom de la nation Anishnawbe qui, au 18e siècle, surveillait, du haut de la montagne, appelée alors Sioux Mountain, les guerriers Sioux arrivant en canots pour les envahir. D’ailleurs le journal local The Sioux Lookout Bulletin* illustre sur sa couverture un Anishnawbe surveillant au loin les eaux.

Things to do in Sioux Lookout, Fishing in Ontario, Ecotourism, Sioux Lookout lodges,La ville a été constituée en 1912 et, de simple ville ferroviaire, elle est rapidement devenue une mini plaque tournante du transport en raison de son accessibilité par la voie des airs, de la route, de l’eau et du chemin de fer. La découverte d’or à Red Lake dans les années 1920 a aussi joué un rôle dans son développement.

Aujourd’hui, Sioux Lookout, alias le Carrefour du Nord*, est le rond-point des déplacements en direction et en provenance des communautés du Nord-Ouest de la province. Cette petite municipalité abrite plus de 5 000 âmes, nombre qui augmente en flèche l’été lorsque des hordes de Nord-Américains (tels que moi) débarquent pour profiter du camping et de la pêche à l’état sauvage.

Quoi faire à Sioux Lookout

Things to do in Sioux Lookout, Fishing in Ontario, Ecotourism, Sioux Lookout lodges,Que vous arriviez à Sioux Lookout en voiture, en avion ou par une magnifique randonnée en train, je vous suggère fortement de rester dans la ville un jour ou deux. Allez découvrir l’impressionnante histoire de la région dans la gare de style Tudor qui fait aussi office de musée communautaire de Sioux Lookout*. Le Festival annuel du bleuet*, qui a lieu en août depuis 1982, offre des activités familiales le jour et des événements réservés aux adultes le soir. Si vous visitez plus tôt en saison, vous pouvez assister au Week-end annuel du doré* organisé par les chasseurs et pêcheurs de Sioux Lookout durant la deuxième fin de semaine de juin. Ce festival populaire de la pêche accorde des prix en argent pour les plus grosses prises. N’oubliez pas d’inscrire votre prise dans le livre commémoratif du Master Angler’s Program* et de vous procurer un badge* avant votre départ – peu importe le moment de votre visite!

DSC_0296Autre incontournable : un pique-nique à la plage Farlinger* pour déguster les délicieux sandwiches de Pelican Lake Sandwich Company* accompagné d’un bon café de Roy Lane Coffee*. Pour le souper, savourez les juteux steaks de Foxy’s Dining* alors que The Fifth Avenue Bar and Grill* propose des mets chinois. Les golfeurs en ont aussi pour leur argent en jouant et se logeant au Golf and Curling Club*, lequel offre d’excellents plats midi et soir.

Si vous passez par Sioux Lookout à l’automne, en hiver ou au printemps, assurez-vous de réserver les services d’un guide qui vous renseignera sur la région. Consultez la liste des spectacles sur le site Entertainment Series* et visitez la bibliothèque de Sioux Lookout* pour voir le portrait de Peggy Sanders, récipiendaire de l’Ordre du Canada en 2006. Fondatrice de la bibliothèque, elle a favorisé le rapprochement entre les communautés autochtones et non autochtones.  Vous pouvez aussi y admirer des œuvres originales des célèbres artistes visuels Carl Ray et Ahmoo Angeconeb.

En plus de son charme typique des petites villes de l’Ontario, Sioux Lookout vous surprendra par son histoire remarquable et la pureté de sa nature toute nordique.

*sites en anglais

Front Page Pics - Sunset Beach1TB

La plage Farlinger (crédit : Tim Brody/Sioux Lookout Bulletin)

(Visited 135 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz