Passion Passport : la traversée du Canada

Nos amis de Passion Passport sont remontés à bord, cette fois sur le train long parcours le Canadien. Pour une personne du groupe, ce passage dans les montagnes Rocheuses représente un véritable retour dans le passé. Kal Barteski nous raconte sa récente traversée du Canada, qu’elle avait aussi faite enfant.

Le voyage du Canadien

Ce second voyage à bord du Canadien a réveillé chez Kal Barteski des souvenirs de sa première expérience il y a 30 ans.

Lorsque je suis montée à bord du train, à la gare Union de Toronto, j’ai éprouvé un sentiment de déjà-vu. En effet, j’avais déjà pris la même liaison en direction de Vancouver, il y a de cela presque 30 ans; la précision de mes souvenirs d’enfance m’a étonnée.

J’avais hâte de monter à bord pour n’être plus entourée que des paysages canadiens. Passer 96 heures dans un train, comme je l’avais fait il y a tant d’années, était exactement le genre d’aventure dont j’avais besoin. J’étais un peu nerveuse à l’idée d’être déconnectée de chez moi, mais je voulais saisir cette occasion de renouer avec mon pays d’origine et, par la bande, avec l’enfant en moi.

Comme je n’en étais pas à mon premier voyage en train, j’ai décidé de ne pas consulter l’horaire ni les détails de la liaison; selon moi, l’inconnu fait partie de l’exaltation du voyage. Cela dit, il m’a fallu faire des efforts! Il n’est pas facile de délaisser nos horaires surchargés, et vivre pleinement chaque instant demande de la volonté. Mais j’ai appris qu’en s’abandonnant au moment présent et en résistant à l’impatience, qui est typique de la vie moderne, on se trouve souvent ébloui par ce qui nous entoure.

De nouvelles aventures

Un voyage sur le Canadien et vous créez des liens authentiques avec vos compagnons de voyage.

La première fois que j’ai fait ce trajet, je voyageais avec ma mère, mon père et mon frère. Cette fois, je me trouvais en compagnie de mes nouveaux collègues de Passion Passport, trois esprits créatifs qui avaient le même objectif que moi : découvrir les ressemblances et les différences entre les provinces du Canada tout en s’imprégnant de la magie du chemin de fer.

Tandis que la locomotive nous menait d’est en ouest, j’ai pu voir que le paysage rendait justice à mes souvenirs. Tout semblait figé dans le temps, exactement tel que je me le rappelais. De la forêt boréale aux prairies, puis aux Rocheuses, chaque région a su m’émerveiller à sa manière.

Si l’expérience était visuellement fidèle à mes souvenirs, le voyage intérieur s’est avéré tout à fait différent. Un esprit de communauté s’est installé parmi les passagers; le trajet lui-même nous inspirait paix et bonheur. Un paysage spectaculaire ne nous attendait pas nécessairement à chaque détour, mais il y avait toujours de nouvelles occasions d’explorer le terrain, des yeux ou en pensée.

Un paysage musical

Admirez des paysages qui racontent l’histoire du pays.

Le parcours a été particulièrement inspirant pour la peintre animalière que je suis. Mais si j’ai pu repérer quelques créatures à fourrure ou à plumes au fil du trajet, j’ai surtout été fascinée par la composition du paysage canadien, qui se déploie à la manière d’un album de musique.

Sur une carte, on peut voir les territoires et leurs particularités géographiques. Du train, en revanche, certains éléments du décor restent avec nous, tandis que d’autres changent. Ainsi, le ciel d’azur a été, tout du long, notre compagnon de voyage. En ce sens, il s’agissait d’une expérience de musique visuelle, avec des motifs qui s’inspiraient les uns les autres, se répondaient et se complétaient pour former un tableau aussi mémorable que celui que j’avais pu admirer autrefois. J’ai compris que tout était lié, des provinces et des villes que nous traversions aux personnes qui vivaient ce périple à mes côtés. Tous les passagers du train étaient unis par les rails, assis dans les mêmes voitures pour admirer les mêmes paysages. Ce constat m’a touchée.

À l’âge de 10 ans, j’ai vécu ce voyage comme un cadeau. Il en est venu à faire partie de moi. Avoir l’occasion, après des années, de replonger dans la beauté que j’avais soigneusement préservée dans ma mémoire a été encore plus extraordinaire.

Cliquez ici pour en savoir plus au sujet d’un voyage abord à bord du Canadien.

(Visited 166 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz