Art et créativité sont au rendez-vous à Sackville

Le Nouveau-Brunswick est l’un des endroits les plus époustouflants au pays. Il abrite la verdoyante forêt acadienne, qui couvre la majeure partie de son territoire, et d’innombrables anciens villages des Maritimes absolument charmants. Sackville, l’un des plus jolis, est logé à la frontière de la Nouvelle-Écosse, tout près de la baie de Fundy – où l’on peut observer les plus hautes marées du monde –, du parc national Fundy et de Shédiac, la capitale canadienne du homard.

C’est à Sackville qu’est établie l’Université Mount Allison, alma mater du célèbre peintre canadien Alex Colville et de nombreux autres artistes talentueux. Cette petite ville vibre d’une énergie créatrice sans pareille tout au long de l’année; pas surprenant qu’elle attire les poètes, les photographes, les artisans, les sculpteurs… Mais il ne faudrait pas non plus oublier de mentionner le grand amour de sa population pour les oiseaux aquatiques.

Quoi voir

Journée ensoleillée sur la promenade du parc Waterflow, à Sackville. Crédit: Matt Williams

Voilà qui nous amène à notre première destination touristique à Sackville, la plus paisible de toutes. Le parc Waterfowl* est un terrain de 22 hectares où l’on peut explorer le marais Tantramar, habitat de nombreuses espèces sauvages. Depuis les pittoresques trottoirs de bois et ponts couverts, observez les canards, les rats musqués, les poissons et la flore. C’est l’endroit parfait pour pique-niquer à l’automne en se régalant de gourmandises provenant des nombreuses boulangeries de la région (nous en reparlerons!).

On peut aussi marcher jusqu’au bout de la rue Bridge (l’une des deux principales artères, avec la rue Main), où se trouve un pont (le nom le dit), aujourd’hui brisé. Juste pour la vue, le détour en vaut la peine  : estrans vaseux couleur ocre, pont ferroviaire, immenses champs verdoyants et ciel à perte de vue.

Si vous louez un véhicule, vous pouvez aussi vous rendre à Slack’s Cove en suivant tout simplement Queens Road vers le sud, puis en empruntant la route 935 (qui se transforme en chemin de terre éventuellement) vers Rockport. Une belle option pour admirer la baie de Fundy dans le calme, loin des touristes.

Où manger

Le charmant Black Duck Café est l’endroit idéal pour lire lors d’une journée frisquette d’automne. Crédit: Black Duck Café

Revenons aux boulangeries : celles de Sackville débordent de délices. Cranewood, située au rez-de-chaussée d’une maison historique face au parc Waterfowl, propose une variété inimaginable de repas et de collations. Ses gâteaux au fromage sont particulièrement exquis, et ses chaussons sont parfaits pour combler un petit creux durant une promenade. Pour une option sans gluten et végétarienne, savourez une brioche à la cannelle du Cackling Goose Market.

Si vous avez besoin d’une dose de caféine, rien ne vaut le Black Duck Café* sur rue Bridge : savourez un délicieux café (et des tartelettes au beurre) dans une atmosphère chaleureuse où tout le monde se connaît. On y offre aussi d’excellents sandwichs déjeuner sur pain brioché. Le soir, rendez-vous au restaurant Song’s Chopsticks, de l’autre côté de la rue, qui sert d’alléchants bibimbaps, japchaes et sushis. Pour une fringale de fin de soirée, commandez une petite pointe (ou une pizza complète?) chez Goya’s Pizza.

Où magasiner

Pour ramener de belles trouvailles de Sackville, il faut courir les boutiques locales. Tidewater Books* propose quantité de titres, mais aussi des sections consacrées aux auteurs et artistes de la région. Par exemple, c’est l’endroit tout désigné pour trouver un recueil de photos du légendaire Thaddeus Holownia. Vous y dénicherez également tout ce qu’il faut en matière de décorations et d’art kitsch des Maritimes.

À quelques pas de là se trouve l’atelier Dave Carey Leatherworks*. Le propriétaire y fabrique de magnifiques et indémodables fourre-tout, sacs de voyage, carnets, sangles pour appareils photo, et bien plus, et même des bracelets de montre sur mesure. Si vous cherchez d’autres accessoires en cuir, faites un saut au Sackville Harness Shop, le plus vieux bâtiment en ville. Ses artisans chevronnés confectionnent des ceintures en cuir de première qualité.

Où passer du bon temps

Vue à vol d’oiseau des activités sur la rue Bridge durant le SappyFest. Crédit: Matt Williams

On l’a déjà dit : Sackville jouit d’une incroyable réputation pour sa production artistique. La ville, qui accueille l’un des meilleurs festivals de musique et d’art au monde, le bien-aimé SappyFest, demeure prisée tant des artistes que des amateurs d’art, comme destination et comme lieu de résidence.

Logique, donc, que Sackville compte de nombreuses galeries, surtout en raison de la renommée des programmes d’art de l’Université Mount Allison. La galerie Owens*, ouverte au public depuis 1895, a été la première galerie d’art universitaire au pays. Lieu artistique de premier plan à Sackville, elle abrite plus de 4 000 œuvres, dont certaines remontent au XIXe siècle. Il y a également la Struts Gallery*, sur la rue Lorne, une organisation gérée par des artistes qui propose des expositions et des prestations d’art contemporain.

Sirotez un verre en regardant un concert au Thunder & Lightning. Crédit: Matt Williams

Dans le même bâtiment se trouve le Faucet Media Arts Centre, qui loue de l’équipement pour pratiquer toutes les formes d’art et enseigne aux gens comment s’en servir. Vous voulez filmer une vidéo en format Super-8 ou enregistrer les bruits de la nature au parc Waterfowl? Vous savez maintenant où aller chercher tout ce qu’il faut pour laisser libre cours à votre créativité.

Enfin, c’est au Thunder & Lightning que vous pourrez le mieux décompresser en sirotant un cocktail préparé de main d’expert ou une bière néo-brunswickoise. Ce pub chaleureux et accueillant est rempli d’animaux empaillés et sert de lieu d’exposition aux artistes du coin. Mais ce n’est pas tout! On peut aussi assister à des concerts de formidables groupes de passage en ville ou tout droit sortis de leur sous-sol. Les patrons, Glenn et Anne, sont parmi les gens les plus sympathiques qui soient – attendez-vous à une belle conversation, et dites-leur que c’est moi qui vous envoie!

***

Image d’en-tête: crédit Matt Williams

*Sites en anglais seulement

(Visited 44 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz