Les microbrasseries en Colombie-Britannique : un guide pour les écolos

Pendant mon enfance dans les années 1980, à Victoria, je voyais les Old Style Pilsner de Molson que buvait mon père comme le summum de l’excellence houblonnée – surtout en raison des illustrations colorées de montagnes, de trains et d’autres trucs typiquement canadiens qui se trouvaient sur les canettes. (Évidemment, comme j’étais mineur, je n’ai jamais pu même y goûter). Dans ce temps-là, je ramassais des canettes de bière consignées pour faire de l’argent quand on allait camper en famille sur l’île Hornby. Ce recyclage capitaliste m’a permis d’amasser la coquette somme de 16 $ pendant l’été 1985. J’avais peut-être trouvé un bon filon!

Aujourd’hui, en tant que consommateur de boissons pour adultes qui a la conscience environnementale évoluée, j’ai développé un réel attachement pour la culture émergente des bières de microbrasserie en Colombie-Britannique. Et j’ai découvert qu’il y a autant de manières écoresponsables de brasser de la bière qu’il y a de types et de saveurs de bière dans la province.

Voici cinq endroits où les écolos peuvent se désaltérer en buvant de la bonne bière artisanale brassée de façon responsable en Colombie-Britannique.

Victoria

Quand j’étais à l’université, je me promenais dans l’arrière-port de Victoria déguisé en Beefeater pour promouvoir le Charles Dickens Pub… Je suis récemment retombé en amour avec le port en faisant une visite autoguidée, sans voiture, des meilleures microbrasseries de la capitale : j’ai utilisé les services du Victoria Harbour Ferry et mes bonnes vieilles jambes.

Fondée en 1984 à Victoria, Spinnakers a été la toute première microbrasserie au Canada. Photo: Spinnakers

Je suis monté à bord d’un bateau-taxi à côté de l’hôtel Empress, et j’ai tranquillement dépassé des hydravions et des yachts avant d’arriver à la microbrasserie Spinnakers*, la première du pays, fondée en 1984. J’ai été ravi par un ensemble de dégustation comprenant quatre bières différentes, dont la Blue Bridge Double Pale Ale et la Chocoholic Chocolate Milk Stout, brassées avec de l’eau minérale provenant du réservoir aquifère de l’endroit.

Puis j’ai repris le bateau-taxi vers le centre-ville pour aller me détendre au bord de l’eau sur la terrasse de Canoe*, une microbrasserie aux murs de brique. J’y ai bu une Helles, une lager ambrée de type bavarois, et une Blueberry Ale violette, dont la saveur agissait comme un deuxième soleil en cette journée magnifique. En plus, chez Canoe, on réduit l’empreinte carbone en utilisant des procédés naturels pour carboniser sa bière.

J’ai choisi de clore mon aventure houblonnée juste à côté, à la microbrasserie Phillips Brewing*, qui a ouvert une salle de dégustation l’an dernier. En avalant d’un trait des bières produites en quantité limitée, comme la Risky Hibiscus, j’ai discuté avec le coordonnateur marketing Dan Reid du bois recyclé qui a été utilisé lors de la création de cet espace et des efforts de l’équipe pour réduire la consommation d’eau et les emballages.

Île de Vancouver

Les amateurs de bière artisanale écolo aiment beaucoup la salle de dégustation de la brasserie Longwood. Photo: BC Ale Trail

Les gens de la brasserie Longwood* de Nanaimo se targuent d’être « obsédés par les ingrédients locaux » : leur houblon, leur orge et autres ingrédients proviennent de fermes du centre de l’île. Dans leur jolie et confortable salle de dégustation, j’ai goûté avec plaisir à des concoctions savoureuses, comme la Berried Alive Raspberry Ale et la Steam Punk Dunkelweizen.

La brasserie White Sails*, qui aura cinq ans en 2020, ne produit pas seulement la réputée Mount Benson IPA; elle amasse aussi des fonds pour soutenir le Nanaimo Area Land Trust dans ses efforts de protection des arbres sur le mont Benson, dont les 1 023 mètres se dessinent à l’ouest de la ville.

Chez Mount Arrowsmith Brewing à Parksville, on accueille les promeneurs de chiens (dociles et en laisse) avec les bières créatives brassées par Dave Woodward. Certaines comprennent des ingrédients cueillis dans la région, comme des baies de salal et des aiguilles d’épinette.

Vancouver

La microbrasserie Bridge Brewing, au nord de Vancouver, est reconnue pour son approche zéro déchet. Photo: BC Ale Trail

L’épicentre de l’explosion des microbrasseries d’East Vancouver est l’ancien quartier industriel Mount Pleasant. Ici, piétons et cyclistes peuvent facilement se rendre à leurs endroits favoris, comme les microbrasseries 33 Acres et Brassneck*.

D’ailleurs, si vous voulez explorer les bars de Vancouver en toute sécurité, sans voiture, pourquoi ne pas réserver une visite de groupe privée en fourgonnette avec Vancouver Brewery Tours? Vous pourrez arrêter à plusieurs endroits, comme la Postmark, qui a créé sa Easy Lager pour soutenir la Fondation du saumon du Pacifique, ou la Bridge Brewing, microbrasserie zéro déchet qui produit entre autres la Rye Cycle, une bière acidulée faite de pain invendu.

Port Moody

Idée de sortie pas chère un dimanche après-midi : faire le trajet de 45 minutes en SkyTrain (l’aller-retour coûte environ 5 $ la fin de semaine) du centre-ville de Vancouver vers Port Moody et son « allée des microbrasseries ». Juste derrière Pajo’s Fish and Chips et Rocky Point Ice Cream, dans le parc municipal en face de l’inlet Burrard, il y a quatre brasseries sur trois pâtés de maisons.

Je suis un habitué de Parkside*. J’adore leurs ensembles de dégustation servis sur des bancs de parc miniatures, qui comprennent des bières comme la Dreamboat Hazy IPA et la Dawn Pilsner. Je vous suggère également l’Affable IPA (de Moody Ales), la Retriever Golden Ale (de Yellow Dog) et la Dat Juice Pale Ale (de Twin Sails).

Sunshine Coast

En plein coeur de la Sunshine Coast, la Persephone Brewing Company possède une ferme de 11 acres. Photo: BC Ale Trail

En 40 minutes de traversier, vous pouvez aller de West Vancouver à Langdale, la porte d’entrée de la bucolique Sunshine Coast britanno-colombienne. Vous pouvez même monter à bord avec votre vélo, histoire de polluer encore moins en direction de la Persephone Brewing Company* à Gibsons.

Ce village de 4 600 habitants est connu comme lieu de tournage de la série Sur les côtes du Pacifique de la CBC. De nos jours, la brasserie Persephone – qui porte le nom du bateau du récupérateur de grumes de la série – attire les amateurs de bières écoresponsables.

Sur la ferme de 11 acres de Persephone, on produit non seulement du houblon, mais aussi des pommes à cidre, des légumes bios et des œufs frais. L’endroit a d’ailleurs reçu la certification d’excellence sociale et environnementale de l’OBNL international B Lab. Je vous recommande leurs bières primées Goddess Golden Ale et Multigrain Saison.

Photo: Persephone Brewing Company

La bière écolo pour tous

Plusieurs de ces brasseries écoresponsables se rassemblent lors d’événements populaires à différents moments de l’année dans la province. En voici trois de la liste de recommandations de la BC Ale Trail*!

Victoria Beer Week* (mars) : La dégustation de dizaines de nouvelles bières artisanales de Colombie-Britannique ainsi que de mets appétissants dans le marché public de Victoria est l’un des faits saillants de cet événement, qui dure en fait plus d’une semaine.

Vancouver Craft Beer Week* (mai et juin) : Dix jours festifs, qui se déroulent majoritairement dans des établissements facilement accessibles du centre-ville et qui mettent en valeur plus de 100 brasseries et cidreries.

Great Canadian Beer Festival (septembre) : Pendant les deux jours de ce festival légendaire créé en 1993, on peut déguster plus de 300 bières artisanales sous la toile blanche des auvents installés dans le Royal Athletic Park de Victoria.

Photo d’en tête: À port Moody, Parkside est l’une des quatre microbrasseries qui sont à distance de marche les unes des autres. Crédit: BC Ale Trail

* Sites en anglais seulement.

(Visited 30 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz