Le camping d’été au Canada

L’été est officiellement arrivé. Pour ceux d’entre vous qui (comme moi) vivent dans l’une des métropoles suffocantes de notre pays, c’est donc l’heure de sortir les climatiseurs qui vrombissent comme des moteurs à réaction et les ventilateurs qui ne font que déplacer l’air chaud. Mais au lieu de lutter pour un petit carré de béton au bord de la piscine, pourquoi ne pas vous évader à la campagne, là où l’air est frais, l’eau du lac est bonne et les guimauves ne demandent qu’à être grillées?

Et pour profiter du grand air et des merveilles naturelles du Canada, n’y a-t-il pas meilleur moyen que le camping? Attention, si vous êtes du genre à ne pas pouvoir passer une journée sans un Venti macchiato glacé allégé à la noisette, je vous recommande le glamping. Mais si vous êtes plus aventurier que diva, optez pour le bon vieux camping qui a fait ses preuves. Où que vous soyez au pays, vous trouverez toujours une option intéressante pas trop loin. Voici quelques-unes des meilleures adresses où passer la fin de semaine en pleine nature cet été.

Parc provincial Sugarloaf (Nouveau-Brunswick)

Aventurez-vous jusqu’en sommet et profitez de la vue du mont Sugarloaf. Photo: Byron Christopher

Tout juste à l’extérieur de Campbellton, au Nouveau-Brunswick, il y a le parc provincial Sugarloaf – à ne pas confondre avec le mont Sugarloaf du Maine. Ce parc situé dans la chaîne des Appalaches, a son propre mont, dont il tire son nom : le mont Sugarloaf…

On y trouve plus de 25 kilomètres de sentier pour la randonnée et le vélo. Pour libérer l’Evel Knievel en vous, louez un vélo de montagne et attaquez les pistes sinueuses du parc à vélo de descente, le seul en son genre dans le Canada atlantique. Du haut du sommet de 305 mètres, vous pourrez admirer la région vallonnée de la Péninsule de la Gaspésie, de l’autre côté de la baie, au Québec. Vous voudrez sans doute immortaliser le moment pour votre Instagram, mais malheureusement, les perches à selfie sont strictement interdites. Eh non, c’est une blague (mais on aurait aimé que ce soit vrai)!

Ouvert de mai à la fin septembre et parfait pour les aventures en famille, le parc provincial Sugarloaf compte 76 terrains de camping : 8 avec tous les services, 57 avec électricité (dont 3 équipés de yourtes) et 11 sans services, à choisir selon le degré de confort désiré.

Parc national de Plaisance (Québec)

Glissez parmi les nénuphars au Parc National de Plaisance. Vous verrez peut-être même un castor! Photo: Marie-Ève Rodrigue

Affectueusement surnommé le « pays des jardins flottants », le parc national de Plaisance offre 28 kilomètres carrés de paysages paisibles, ponctués de baies, d’étangs et de marais. Il est facilement accessible depuis Montréal ou Ottawa en train et en voiture.

Vous pourrez y faire votre choix parmi six secteurs de camping tous plus pittoresques les uns que les autres. Même si le camping rustique peut être agréable (à ce qu’il paraît!), ici les campeurs ont le luxe de profiter de douches et de salles de bain. Partez en promenade, sentez la douce brise qui souffle sur la rivière des Outaouais et observez les nombreux représentants de la gent ailée : canards, hérons, balbuzards pêcheurs… !

En 2017, une bonne partie des circuits du parc ont été endommagés en raison d’inondations records. Toutefois le sentier vedette sera rouvert cette année; nommé La Zizanie-des-Marais, petit bijou situé au creux d’un marais riche de vie.

Il est possible de louer un canoë pour aller se balader parmi les iris, les tortues et les libellules. Les baies profondes du parc, forment le cadre parfait pour cette charmante aventure. Si vous campez avec des petits, ils se sentiront comme des explorateurs découvrant les cours d’eau du Nouveau Monde. La pêche, la planche à rame et le vélo sont aussi des options.

Si vous en avez la chance sur le chemin du retour, passez par le nord pour voir les chutes de Plaisance, une attraction bien connue de la région.

Les chutes de Plaisance sont comme endroit idéal pour un pique-nique (avec une vue extraordinaire!). Photo: Lubna Javed

Parc provincial Blackstrap (Saskatchewan)

Eh oui, on peut faire du camping dans les Prairies! Il n’y a pas que des champs de blé et des partisans des Roughriders après tout. Du centre-ville de Saskatoon, un court trajet vous mènera au parc provincial Blackstrap*, en plein cœur des Prairies. Ce terrain de jeux de 6 hectares est avant tout connu pour abriter l’une des formations géographiques les plus rares au Canada : le mont artificiel qui lui donne son nom. Culminant à 45 mètres, cette colline singulière dans un décor autrement très plat est impossible à manquer.

Le modeste sommet a été érigé dans les années 1970 pour les épreuves de ski alpin des Jeux d’hiver du Canada, mais il n’accueille plus les skieurs depuis longtemps. Aujourd’hui, il s’agit plutôt du point d’ancrage du charmant parc provincial Blackstrap. Avons-nous mentionné que ce dernier offre de nombreuses activités attrayantes qui agrémenteront votre séjour en camping? Vous pourrez profiter e promenades en bateau, de séances de pêche, d’observation d’oiseaux et d’animaux, et de bien d’autres activités.

Parc provincial du Lac Le Jeune (Colombie-Britannique)

En plus d’être magnifique, le Lac Le Jeune est une destination de choix pour la pêche à la truite arc-en-ciel. Photo: Trevor Ploughman

Le dernier mais certainement pas le moindre de nos endroits préférés où camper au Canada : le parc provincial du Lac Le Jeune*, en Colombie-Britannique. Cette province étant déjà reconnue comme un paradis pour les amateurs de plein air, on ne s’étonnera pas de la qualité des sites de camping qui se trouvent à portée de main (façon de parler) des grandes villes.

Fondé en 1956, le parc du Lac Le Jeune est un bon exemple de destination de camping et d’aventures en tous genres se situant à distance raisonnable d’une grande ville : Kamloops. Vous atteindrez ce joyau de parc provincial en moins d’une heure de voiture. Les visiteurs y viennent de partout au pays pour profiter de ses splendides sentiers de randonnée et de vélo, et des lacs Stake et Walloper pour se baigner, pêcher et faire du bateau.

Cette année, la saison de camping s’étend jusqu’au 30 septembre, mais n’attendez pas pour réserver votre terrain : les places se remplissent vite dans ce lieu paisible très prisé des campeurs!

Il y a le camping… et il y a le camping avec vue! Voici quelques-unes de nos photos préférées que vous avez partagées lors de vos aventures en plein air.

*Site en anglais seulement

Image d’en-tête: Destination BC/Adam Wells

(Visited 148 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz