top image_generic

Les magasins de disques les plus cool au Canada

D’après Billboard, les ventes de vinyles étaient à la hausse pour une douzième année de suite en 2017. Et cette tendance se maintient jusqu’ici en 2018! Si vous avez cliqué sur ce billet, vous savez sans doute déjà que les vinyles ont (de nouveau) la cote et que leur popularité ne cesse d’augmenter.

D’un bout à l’autre du territoire, les amoureux du vinyle sauront dénicher des trésors, qu’ils soient à la recherche d’un exemplaire usagé de l’album Blue de Joni Mitchell, l’idole folk des Prairies, ou de la réédition de Love Tara d’Eric’s Trip, un groupe de noise rock sentimental de Moncton. Où que vous vous trouviez au pays, il y aura toujours de bons endroits où vous procurer des disques. Vous vous demandez par où commencer? Voici quelques suggestions qui vous feront gagner du temps.

Côte Ouest

Zulu Records, Vancouver
Zulu Records, Vancouver

À Kitsilano, sur la charmante 4e Avenue, se trouve Zulu Records, une véritable institution vancouvéroise qui a pignon sur rue depuis 1981. Parions que la vaste majorité des musiciens canadiens en voyage sur la côte Ouest se font un devoir de s’y arrêter. La boutique, où des musiciens se produisent parfois, regorge de disques en tous genres. J’y ai acheté l’album homonyme de Valley of the Giants en me fiant seulement à l’étrange pochette sur laquelle figure Monument Valley, et j’ai découvert un agréable post-rock psychédélique à la sauce western spaghetti. Zulu est vraiment le royaume du bizarre et du merveilleux.

Prairies

Qui sera surpris d’apprendre que le berceau des Weakerthans, de k.d. lang et Buffy Sainte-Marie foisonne également d’excellentes boutiques pour les collectionneurs de disques? Pour en dresser la liste, j’ai demandé un coup de main à quelques copains musiciens. Après tout, ce sont les mieux placés pour en parler!

Selon Eamon McGrath, artiste punk rock chouchou des Edmontoniens, c’est chez Listen Records qu’il faut aller, pas de questions. La boutique détient également sa propre étiquette de disques, Uzu Audio. Autre recommandation : Blackbyrd, sur l’avenue Whyte. Fondé en 1993, ce commerce propose aussi des tables tournantes et des accessoires.

Du côté de la belle Saskatoon, Michael Dawson, directeur général de SaskMusic, affirme que Vinyl Diner saura répondre à vos besoins. Vous pourriez aussi faire un détour par The Vinyl Exchange, établie depuis plus d’une décennie.

Into The Music, Winnipeg
Into The Music, Winnipeg

Quand j’étais jeune, mes amis et moi pouvions passer des heures à fouiller parmi les albums et à écouter de la musique chez Into The Music, dans le magnifique Exchange District de Winnipeg. Un deuxième emplacement a ouvert ses portes il y a quelque temps à Osborne, et les deux boutiques proposent des prestations live.

Ontario

Sonic Boom, Toronto (image: Katia Taylor)
Sonic Boom, Toronto (image: Katia Taylor)

S’il y a un magasin de disques qui a de tout pour tout le monde en Ontario, c’est bien Sonic Boom, sur l’avenue Spadina du centre-ville de Toronto, à deux pas du marché Kensington et de Chinatown. Et quand je dis « tout », je n’exagère pas : vous y trouverez autant des albums jazz rares en parfaite condition que des épinglettes en émail ultra tendance. Prenez un moment pour réviser votre histoire de la musique en jetant un coup d’œil à leur collection de livres sur le sujet.

Du côté de Hamilton, Into The Abyss est reconnue pour sa sélection à part, qui compte beaucoup de titres obscurs. Le magasin est plutôt intime quand on le compare au goliath qu’est Sonic Boom, mais les vrais collectionneurs vous diront que la qualité l’emporte sur la quantité.

Dans la capitale nationale, vous trouverez tous les vinyles qu’il vous faut dans l’une des deux boutiques Compact Music, dont une se trouve en plein cœur du centre-ville d’Ottawa.

Québec

Sonorama, Montreal
Sonorama, Montréal

À mon dernier passage à Montréal, une bonne amie qui y a déjà habité a insisté pour que nous nous arrêtions chez Sonorama, où elle ne manque jamais d’acheter un album à chaque visite en ville. Je n’avais pas de titre particulier en tête, mais après avoir parcouru la sélection et discuté avec l’hilarant employé, je ne voulais plus partir! Il ne semble pas y avoir de limite aux découvertes que l’on peut faire dans ce magasin. Un peu plus loin sur la rue se trouve Phonopolis, une autre mine d’or à explorer pour les amateurs de microsillons. Si vous vous dirigez plutôt vers l’est, à Québec, c’est au Knock-Out que vous trouverez votre compte.

Côte Est

Taz Records (image: Matt Williams)
Taz Records (image: Matt Williams)

Sur la Côte Est, l’incontournable est Taz Records, en Nouvelle-Écosse, qui compte trois emplacements : Halifax, Bedford et Dartmouth. Vous ne savez pas à quelle boutique vous rendre? Je vous suggère celle de Dartmouth, qui est située dans le New Scotland Yard Emporium de la légende du rock’n’roll des Maritimes Joel Plaskett (son studio, New Scotland Yard, se trouve à l’arrière du bâtiment). À l’Emporium, vous pourrez vous procurer un excellent café et – pourquoi pas? – le savourer en faisant rafraîchir votre coupe chez Elk’s Haircutting. Et tout cela sous un même toit!

Dans le même esprit, prenez la route de Sackville, au Nouveau-Brunswick, à proximité de la frontière de la Nouvelle-Écosse et du pont de la Confédération. Chez Dave’s Rock Emporium, le « rock » a plus d’un visage, puisqu’on y vend des cristaux (pierres, ou rocks) en plus des affiches et des albums! Que demander de plus?

Image principale: Dane Deaner sur Unsplash

(Visited 79 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz