The Forks, Winnipeg, Manitoba

Cet hiver, c’est à La Fourche, Winnipeg, que ça se passe!

En montagne, il y a l’après-ski; dans les Prairies, il y a l’après-patin.

Et le meilleur endroit pour s’y adonner, c’est à La Fourche, un paradis hivernal en plein cœur de Winnipeg.

Ici, les montagnes font place à d’élégantes surfaces gelées, et le centre de ski est remplacé par un marché dans une ancienne sellerie et gare de triage des années 1880, réimaginée par une firme d’architecture locale, Number TEN Architectural Group*.

Brisez la glace sur le Sentier d’hiver de la rivière Rouge

Sentier d’hiver de la rivière Rouge
Allez patiner sur le Sentier d’hiver de la rivière Rouge ! (image : Mike Peters pour Tourisme Winnipeg)

Si les rudes hivers dissuadaient autrefois les touristes de visiter Winnipeg, ils sont maintenant célébrés de toutes parts, notamment dans le New York Times, le Los Angeles Times et d’innombrables publications d’architecture et de design.

Ce qui ressort toujours de ces articles, c’est la créativité manifeste dans la ville : les résidents de Winnipeg n’ont pas leur pareil pour faire de l’hiver un moyen d’expression artistique.

Constatez-le par vous-même sur le Sentier d’hiver de la rivière Rouge, la principale patinoire publique de la ville, qui débute dans le port de La Fourche et serpente sur les rivières Rouge et Assiniboine (vous trouverez des patins en location au Marché de La Fourche).

Réchauffez-vous dans une hutte fantaisiste

Peu importe où vos patins vous mèneront, vous découvrirez des huttes chauffées tout droit sorties d’un autre monde. Aussi fantaisistes que spectaculaires, ces abris ont été conçus par des architectes et des designers de renom. Ils trônent sur la glace depuis dix ans maintenant, et depuis neuf ans un concours international détermine quelles installations loufoques et évocatrices côtoieront le long du sentier les quelques créations d’artistes invités. Par le passé, on a pu admirer Stackhouse, une arcade de blocs de glace créée par sir Anish Kapoor (à qui l’on doit la célèbre Cloud Gate de Chicago) ainsi que FIVE-HOLE, un abri rappelant un igloo intergalactique imaginé par Frank Gehry (qui a conçu le Musée Guggenheim en Espagne).

La hutte chauffée, Winnpeg, Manitoba
La hutte chauffée « Temple of Lost Things » conçue par Guy Maddin, cinéaste natif de Winnipeg (image : Mike Peters pour Tourisme Winnipeg)

Cette année, il y a eu 219 soumissions (un record). Plusieurs proviennent d’ailleurs de pays ne connaissant pas l’hiver, comme la Syrie – un contraste marqué avec Winnipeg où le mercure chute régulièrement à -20 °C. (Et bon, « hutte chauffée », c’est vite dit : elles protègent surtout du vent. Quoi que… vous pourrez y prendre de flamboyants égoportraits qui enflammeront votre compte Instagram!)

Patiner sur une rivière gelée vous inspire plus ou moins confiance? Sachez que La Fourche compte aussi plus d’un kilomètre de sentiers pédestres, particulièrement féériques le soir. Le circuit traverse un pont, passe sous une arcade illuminée et vous mène jusqu’à une petite patinoire de hockey aménagée pile devant les nouvelles lettres WINNIPEG, au pied de l’imposant Musée canadien pour les droits de la personne. Une scène on ne peut plus canadienne, quoi.

Explorez le marché public le plus cool du pays

Après avoir enlevé vos patins, vous n’avez que quelques pas à faire pour vous réchauffer au Marché de La Fourche*, situé tout près du port. (Et pour ceux qui voyagent avec VIA Rail : la gare Union est à exactement 200 pas du marché.)

Véronique Rivest au bar The Common
Sirotez un vin sélectionné par Véronique Rivest, deuxième sommelière au monde, au bar The Common (image: Mike Green)

Le point central du Marché de la Fourche est le bar The Common, qui propose vin et bière au verre, à la pinte ou en plateau de dégustation (les plateaux sont fabriqués par Huron Woodwork et ont la forme du Manitoba). Faites votre choix parmi une variété intéressante de vins de marque et de bières en fût (dont cinq bières locales en tout temps) choisis par Véronique Rivest, deuxième sommelière au monde.

Qu’est-ce qu’on mange?

Tout autour du bar, les anciennes écuries en voûte abritent les kiosques de certains des restaurants les plus populaires en ville. Ne manquez pas Empanadas & Company de Simon’s Cuisine, où José Strum, Argentin originaire de Tucumán, vous préparera un sandwich appelé « The Gaucho » avec filet de bœuf, sauce chimichurri, mayo au raifort et œuf coulant sur le dessus. C’est si tendre que vous n’aurez même pas besoin de vos dents. Et bien sûr, comme l’indique le nom de la place, les empanadas sont un incontournable du menu, en particulier celles aux épinards et au ricotta. Un pur délice!

Red Ember Common, Winnipeg Manitoba
Red Ember Common (image: Tyler Walsh)

Essayez aussi le kiosque du légendaire camion-restaurant Red Ember Common, connu pour sa cuisine « de la ferme à la table ». L’endroit est recommandé par Franco Pepe*, que les gourmets ont pu voir dans l’épisode sur la pizza de l’émission Ugly Delicious produite par Netflix. Le four Izzo Forni est entouré d’un bar en marbre blanc : le cadre parfait pour siroter un verre de vin en regardant sa pizza à la fois tendre et croustillante prendre forme en moins de deux minutes.

À côté du Red Ember se trouve le PASSERO de Scott Bagshaw, chef cuisinier de Winnipeg dont les restaurants récoltent toujours cinq étoiles. La salle à manger donne sur la partie centrale du marché. Vous pouvez ainsi observer, à travers des barreaux de bois, les passants transportant leurs patins au bout d’un bâton de hockey tout en vous délectant de tentacules de pieuvre présentés dans une assiette colorée de sauce romesco à l’encre de seiche, de ‘nduja et de radis blanc. Commandez les pâtes que vous recommande le serveur, surtout si elles sont à base d’ail noir ou de sauce chili, et goûtez au tartare de bœuf (une spécialité du chef).

La fine cuisine du restaurant le Passero
La fine cuisine du restaurant le Passero

Tous les restaurants au rez-de-chaussée (sauf le très respectable Ellement Wine + Spirits, qui propose une excellente carte d’alcools naturels et uniques) ont le même permis d’alcool. Vous pouvez donc vous promener à votre guise avec votre verre, et même faire un peu de magasinage. Une première au pays!

Alors, même si l’hiver ne vous fait pas envie, vous pouvez toujours magasiner, verre de vin à la main. C’est pas rafraîchissant, ça?

* Sites en anglais seulement

Image principale: Mike Peters pour Tourism Winnipeg

(Visited 58 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz