top-image-2

Moncton, l’étonnante: des idées différentes pour explorer la ville

Moncton est la plus grande ville du Nouveau-Brunswick. Normal, donc, qu’on trouve une panoplie de choses à faire sur place. Ceux qui y sont déjà allés ont probablement visité son parc aquatique, son zoo et quelques-unes de ses excellentes adresses pour boire et manger.

Mais saviez-vous que cette ville propose une foule d’autres activités amusantes, à l’ombre de ses principaux attraits? Voici mes suggestions pour les visiteurs à la recherche de nouveau et de différent.

Du plaisir pour adultes sur la côte magnétique

Prenez un pique-nique à Magnetic Hill Winery
Prenez un pique-nique à Magnetic Hill Winery

La côte magnétique (Magnetic Hill) tient son nom d’un phénomène naturel étrange qui donne l’impression que les voitures montent la côte d’elles-mêmes. C’est dans les environs que se trouvent le parc aquatique et le zoo : si vous avez visité Moncton enfant, ça vous dit peut-être quelque chose. Mais aujourd’hui, sont perchés au haut de la côte deux points d’intérêt relativement nouveaux et réservés aux adultes.

Le Magnetic Hill Winery, qui connaît un succès monstre et a remporté plusieurs prix, est un producteur de vins de fruits qui s’est mis à cultiver des raisins adaptés au climat unique (surtout aux grands froids) du Nouveau-Brunswick.

Ce vignoble est un incontournable si vous avez envie d’une dégustation et d’un pique-nique – il propose même des plateaux de fromages locaux, de fruits et de craquelins. De la grande galerie, j’ai bien aimé admirer les vignes, les arbres fruitiers et la ville, au loin (et ce, en dépit du bruit de fond qui provient du parc aquatique, au bas de la côte).

Détendez-vous au USVA Spa Nordik
Détendez-vous au USVA Spa Nordik

Plus tôt cette année, la province a vu son premier spa nordique ouvrir ses portes à Moncton… un endroit divin où passer l’après-midi. Usva spa nordik est un bout de paradis, tout petit mais sans défaut. À quelques pas du vignoble, il offre les mêmes vues splendides.

Après le traditionnel circuit de bains chauds et froids, vous pourrez vous détendre dans l’une des chaises hamac (hyper confo, avec couvertures pour s’emmitoufler) ou encore prendre place devant le feu. Sachez qu’il y a un bistro sur place et, si vous voulez VRAIMENT vous gâter, des massothérapeutes!

À la découverte du Moncton francophone

Découvrez les artistes francophones au Centre culturel Aberdeen
Découvrez les artistes francophones, tel que Marie-Michelle Haché dont le travail est présenté ici, au Centre culturel Aberdeen

Dans le centre-ville de Moncton se trouve le Centre culturel Aberdeen, une école secondaire transformée en coopérative d’artistes cherchant à promouvoir la culture acadienne. Je n’avais aucune idée qu’un tel endroit existait : j’en ai pris connaissance en voyant passer une publication de blogue vantant les mérites de l’excellent restaurant du Centre, Les Brumes du Coude.

Pendant que nous attendions notre table, son barman Pierre Martin nous a concocté une de ses créations, le Dr. Funk – un mélange de rhum jamaïcain, de pastis, de sirop framboise, de lime et de Peychaud.

Ravioli de côtes levées avec pétoncles poêlés au Pernod aux Brumes du Coude
Ravioli de côtes levées avec pétoncles poêlés au Pernod aux Brumes du Coude

Le menu, qui change quotidiennement, était affiché – en français – sur un énorme tableau noir. Le chef et propriétaire Michel Savoie a pris le temps de nous le traduire, et je me suis régalée de ses raviolis aux bouts de côtes braisés garnis de pétoncles poêlés au Pernod. Mon mari, lui, a opté pour le faux-filet sur lit de poutine aux gnocchis. Deux choix absolument délicieux.

Pour dessert : le plus délectable des morceaux de gâteau éponge, couvert d’une crème à la noisette, trempé dans un chocolat au lait et accompagné d’une généreuse cuillerée de caramel. Ça fait trois jours, et j’en ai encore l’eau à la bouche.

Une promenade artistique

Depuis les débuts d’Inspire, un festival d’art de rue qui a lieu chaque été, Moncton est beaucoup plus colorée. La ville et ses environs comptent maintenant 41 murales, que nous avons pu contempler en nous promenant un matin.

Nous nous sommes rendus au bord de l’eau pour marcher le long des rives boueuses de la rivière Petitcodiac, sur laquelle se dresse la ville. Nous sommes tombés sur une murale géniale au Starving Artist Gallery and Café: une tortue faite de plastique jeté réutilisé. Nous en avons profité pour entrer prendre un café et avons découvert un immense espace galerie. Nous avons fini par jaser avec le propriétaire de l’endroit, Shane Myers, pour en savoir plus.

Peinture murale réalisée dans le cadre du festival annuel Inspire
Peinture murale réalisée dans le cadre du festival annuel Inspire

La TRÈS grande galerie présente les œuvres de 200 artistes locaux. Certaines abordables (des impressions rigolotes et des cartes postales qui nous ont beaucoup plu); d’autres pas du tout (mais carrément magnifiques).

Fait intéressant : l’établissement sert aussi d’école d’art et offre des cours d’un jour pour toutes les formes d’art et d’artisanat, même la forge et la joaillerie. M. Myers nous a dit que bon nombre de visiteurs viennent y suivre des cours. Pour nous, c’est une raison de revenir à Moncton.

En fouillant un peu, on saisit que Moncton dépasse les attentes : qu’il y a tout plein de raisons pour descendre du train et partir à l’aventure.

Image principale: Une mural à Moncton

(Visited 63 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz