top-image-mtl-stock-image

Lieux hantés du Canada : un guide pour chasseurs de fantômes

Vous avez passé l’âge de courir l’Halloween, mais vous adorez les sensations fortes? Préparez-vous à avoir la chair de poule, car il y a des tas de destinations terrifiantes à visiter d’un bout à l’autre du pays. Nous avons compilé une liste de suggestions pour tous les goûts, que vous cherchiez une attraction, un restaurant ou une chambre pour le 31 octobre prochain. Vous risquez bien de croiser des fantômes à toutes ces adresses. Bon voyage… mais ne partez pas à l’épouvante!

ENDROITS À VISITER (QUI VOUS FERONT MOURIR DE PEUR)

L’Orpheum Theatre, à Vancouver

Une vue de la scène du théâtre Orpheum de Vancouver (© Vancouver Civic Theatres)
Une vue de la scène du théâtre Orpheum de Vancouver (© Vancouver Civic Theatres)

Cette populaire salle de concert* attire habituellement des hordes de mélomanes, et non les adeptes de phénomènes paranormaux. Mais, comme dirait Plume Latraverse, on peut pas toute avoèr. Si vous réussissez à avoir des billets au premier balcon de cet ancien music-hall, attendez-vous à voir le spectre d’une élégante dame passer en coup de vent. Il y aurait aussi un esprit, dans les toilettes des hommes (possiblement un acrobate mort sur scène lors d’une chute), qui s’amuserait à allumer et éteindre les lumières ou à ouvrir et fermer les robinets. Avis à la gent féminine : il tolérerait bien mal la présence de femmes dans son repaire. Mieux vaut attendre votre tour dans la longue file!

Le Temple de la renommée du hockey, à Toronto

La sculpture «Our Game» devant le Temple de la renommée du hockey (© AJ Messier / HHOF Images)
La sculpture «Our Game» devant le Temple de la renommée du hockey (© AJ Messier / HHOF Images)

En 1953, alors que ce lieu sacré pour les amateurs de hockey était encore un bâtiment de la Banque de Montréal, une caissière aux allures de Rita Hayworth nommée Dorothy s’est enlevé la vie avec le revolver de la banque (à cause d’une histoire d’amour impossible, à ce qu’il paraît). On dit que son esprit hante toujours les lieux. Des visiteurs du Temple de la renommée du hockey affirment avoir entendu une femme sangloter dans les salles d’exposition, et des employés disent avoir vu les lumières vaciller, entendu de mystérieux pas et senti une main les toucher.

Un superviseur d’événements jure même avoir vu une chaise pivoter toute seule dans la salle de conférence, puis se diriger droit dans ses mains. Une fois, un petit garçon qui visitait le musée s’est mis à crier : « Vous ne la voyez pas? Vous ne la voyez pas? » Il voyait une femme aux longs cheveux noirs traverser les murs.

RESTAURANTS ET BARS (OÙ REPRENDRE VOS ESPRITS)

L’Auberge Saint-Gabriel, à Montréal

On dit que les esprits errent à l'Auberge Saint-Gabriel de Montréal (© L'Auberge Saint-Gabriel)
On dit que les esprits errent à l’Auberge Saint-Gabriel de Montréal (© L’Auberge Saint-Gabriel)

Première auberge légalement autorisée à servir de l’alcool en Amérique du Nord, cette institution du Vieux-Montréal existe depuis 300 ans, une période amplement assez longue pour qu’un esprit ou deux y eussent élu domicile. Cet édifice historique – aujourd’hui un restaurant et une boîte de nuit appartenant au chanteur Garou, au fondateur du Cirque du Soleil Guy Laliberté et au restaurateur suisse Marc Bolay – a jadis été ravagé par un incendie qui a coûté la vie à une fillette et à son grand-père. On dit que leurs spectres rôdent toujours sur les lieux (et ce n’est pas pour goûter à la célèbre fondue).

Le premier propriétaire et d’autres employés affirment avoir entendu quelqu’un jouer de l’orgue au dernier étage alors que l’édifice était vacant. Des feuilles de papier se seraient aussi envolées sans qu’il y ait la moindre brise. On aurait même vu le fantôme de la fillette arpenter les couloirs.

Le Five Fishermen Restaurant*, à Halifax

Certains y vont* pour la chaudrée de fruits de mer de la Nouvelle-Écosse, d’autres pour trembler de frayeur. Les employés ne manquent pas d’histoires de peur à raconter : ils sont nombreux à avoir entendu des voix inexpliquées, aperçu des fantômes dans les fenêtres et même senti une présence (une serveuse jure qu’un spectre lui a effleuré le visage près du bar à salade, impression confirmée par son collègue qui aurait vu une empreinte de main rouge sur sa joue).

C’est que ce restaurant de fruits de mer a eu plusieurs vies, pour ainsi dire. Entre autres, il déjà été un salon funéraire surchargé lors de l’explosion de Halifax et du naufrage du Titanic : il y avait des cercueils jusque dans la rue! Voilà qui glace le sang… 

ENDROITS OÙ DORMIR (DEBOUT)

L’Auberge HI Ottawa Jail, à Ottawa

Séjournez dans une cellule authentique à l'auberge HI Ottawa Jail
Séjournez dans une cellule authentique à l’auberge HI Ottawa Jail

Autrefois une miteuse prison municipale, cet édifice construit il y a plus de 150 ans a été converti en auberge de jeunesse dans les années 1970. Les anciennes cellules aux murs de brique ont été peintes en blanc et meublées de lits doubles et de lits superposés pour offrir un meilleur confort qu’à l’époque (du moins, nous l’espérons). Cela dit, des tas de visiteurs y ont été témoins de phénomènes paranormaux, notamment l’apparition de Patrick James Whelan, ancien prisonnier condamné à mort, au pied du lit. Deux émissions de télévision, Mystery Hunters et The Girly Ghosthunters, se sont d’ailleurs penchées sur ces événements surnaturels. Âmes sensibles, s’abstenir!


The Algonquin Resort, à St. Andrews-by-the-Sea

Essayez le forfait paranormal à l'Algonquin Resort — si vous osez (© Tourism New Brunswick)
Essayez le forfait paranormal à l’Algonquin Resort — si vous osez (© Tourism New Brunswick)

Généralement, les hôtels évitent de confirmer l’existence de leurs fantômes en résidence pour ne pas apeurer les clients en chair et en os, mais pas The Algonquin Resort*. Cet hôtel offre même le forfait Paranormal, qui comprend des contes d’horreur, des éléments de folklore et une visite guidée hantée. Ne faites pas le saut si vous apercevez une domestique qui dresse le couvert dans la salle à manger, ou un chasseur qui disparaît mystérieusement après avoir servi les clients : il s’agirait de deux défunts employés qui se dévouent corps et âme (c’est le cas de le dire), même dans la mort.

Et ne manquez pas ces autres endroits terrifiants :

Le Burton Cummings Theatre, à Winnipeg Il paraît qu’on y entend les applaudissements d’un couple d’acteurs ayant péri dans un naufrage, dont on peut parfois apercevoir les silhouettes.

Les Plaines d’Abraham, à Québec Des fantômes de soldats y ont été aperçus, et des visiteurs auraient senti la poudre de canon et entendu des tirs.

Le Phare de Peggy’s Cove, à Peggy’s Cove, Nouvelle-Écosse Ouvrez l’œil : vous pourriez voir le spectre bleu d’une dame qui s’est jetée dans l’océan à cet endroit après avoir perdu son mari et ses enfants.

Le Delta Hotels Bessborough, à Saskatoon On dit que l’esprit bienveillant d’un chasseur habite l’escalier où ce dernier est mort subitement après avoir perdu pied et dégringolé plusieurs étages.

Le Fort Saskatchewan Museum*, à Edmonton La seule femme à avoir été pendue en Alberta s’amuserait à allumer et éteindre les lumières ainsi qu’à déplacer des objets dans ce musée.

Réservez vos billets à bord du train (fantôme) dès maintenant, avant de perdre votre sang-froid! À vous les frissons!

* Sites en anglais seulement.

Image principale: L’horizon de Montréal 

(Visited 218 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz