neon-sign-museum-EEDC

Sept endroits canadiens où faire un retour nostalgique cet été

Bien que les célébrations de 2017 pour le 150e anniversaire du Canada soient terminées, ce ne sont pas les raisons qui manquent pour revisiter certaines des attractions les plus nostalgiques du pays. Nombreux sont ceux qui se laissent envelopper par une douce mélancolie en entendant Summer of ‘69 de Bryan Adams ou en revoyant les grands moments de vieux épisodes de La Soirée du hockey.

En parcourant le pays, je me suis rendu compte qu’il y avait plus à voir que les défilés de la Gendarmerie royale et les statues des monarques britanniques. Ces activités sont intéressantes, certes, mais c’est en sortant des sentiers battus pour vivre des expériences rétro qu’on est vraiment récompensé.

Que ce soit pour célébrer la fête du Canada ou encore le 40e anniversaire de VIA Rail, profitez de l’été pour redécouvrir, beau temps mauvais temps, les glorieuses et curieuses attractions d’hier. Si la nostalgie nous ramène à une autre époque de notre vie, elle peut aussi faire naître de nouvelles idées. Voici donc sept endroits charmants et intrigants au Canada où faire un retour nostalgique cet été.

 Parc olympique, à Montréal

Plongez dans la piscine olympique de Montréal (© Parc Olympique)
Plongez dans la piscine olympique de Montréal (© Parc Olympique)

Certaines installations de l’Expo 67 (l’exposition universelle organisée à l’occasion du Centenaire du Canada) existent toujours, notamment le dôme géodésique (aujourd’hui devenu la Biosphère) et l’immeuble de condos Habitat 67, une véritable merveille architecturale. Le Parc olympique à Montréal est l’endroit idéal pour se remémorer le passé tout en créant de nouveaux souvenirs. Site des Jeux d’été de 1976, ce stade a récemment été rénové dans le cadre d’un projet de plusieurs millions de dollars.

Ce site historique vaut le détour, si ce n’est que pour son impressionnante architecture digne de la science-fiction. D’une hauteur de 165 mètres, la Tour de Montréal est la plus haute tour inclinée du monde et offre une magnifique vue panoramique sur la ville. Passez par la boutique de souvenirs pour vous procurer un t-shirt d’Amik, le castor noir qui a servi de mascotte lors des Jeux.

Conseil de pro : apportez votre maillot de bain. Peu de gens le savent, mais il est aussi possible de se baigner au Centre sportif du Parc olympique, où l’équipe masculine du Canada a remporté en 1976 la médaille d’argent dans l’épreuve du relais 4 x 100 mètres. En plus de ses centres d’entraînement, le Centre abrite sept piscines, dont une qu’on transforme le dimanche en course à obstacles flottants pour les enfants. Le Parc olympique accueille aussi aujourd’hui des festivals de camions de cuisine de rue et des concerts.

Le Diefenbunker, à Ottawa

Le Diefenbunker sinistre de la guerre froide à Ottawa (© @marinaveremeyeva)
Le Diefenbunker sinistre de la guerre froide à Ottawa (© @marinaveremeyeva)

Si vous aimez les films hollywoodiens se déroulant à l’époque de la Guerre froide et remplis d’acrobaties nucléaires, comme Sept jours en mai et Jeux de guerre, le Diefenbunker est un incontournable pour vous.

Situé à 30 kilomètres à l’ouest d’Ottawa, ce lieu historique national est un ancien bunker nucléaire commandé par le gouvernement fédéral, désaffecté en 1994. Officiellement nommé d’après la Station des Forces canadiennes (SFC) à Carp, le bunker souterrain de quatre étages doit son nom – vous l’aurez deviné – au premier ministre John Diefenbaker. Il a depuis été transformé en musée de la Guerre froide.

Promenez-vous dans les corridors sombres, restez bouche bée devant les anciens appareils informatiques et explorez diverses pièces, comme les quartiers du premier ministre et le studio de diffusion d’urgence de Radio-Canada. Les souvenirs de cette ère révolue, mais pas si lointaine, vous donneront le goût d’un avenir pacifique.

Le Canadian Automotive Museum, à Oshawa

Le Canadian Automotive Museum à Oshawa présente des voitures canadiennes classiques (© Canadian Automotive Museum)
Le Canadian Automotive Museum à Oshawa présente des voitures canadiennes classiques (© Canadian Automotive Museum)

Le Canada n’a jamais été un important centre de fabrication automobile comme l’Allemagne ou le Japon. Mais saviez-vous qu’au début du XXe siècle, le pays produisait des voitures classiques? Rendez-vous au Canadian Automotive Museum* à Oshawa – ville où GM fabrique des automobiles depuis 1908 – pour admirer des modèles parfaitement préservés, comme la Redpath Messenger de 1903, la McKay Roadster de 1910 et la camionnette REO de 1937.

En visitant ce musée de 2 323 m2 (25 000 pi2) fondé en 1962, vous regretterez peut-être l’époque de la production automobile nationale, qui s’est essoufflée après les années 1930. La collection comprend plus de 60 véhicules, dont des classiques américains et européens.

 MZTV Museum of Television, à Toronto

Les énormes téléviseurs à tube cathodique de votre jeunesse vous manquent? Vous serez comblé au MZTV Museum and Archive*. Situé dans le quartier Liberty Village de Toronto, ce fascinant musée fondé par le géant de la télévision canadienne, Moses Znaimer (à qui on doit, entre autres, CityTV et MusiquePlus), comprend des téléviseurs antiques datant des années 1920 aux années 1970.

Le MZTV Museum of Television à Toronto présente une variété d'anciens téléviseurs (© MZTV Museum of Television)
Le MZTV Museum of Television à Toronto présente une variété d’anciens téléviseurs (© MZTV Museum of Television)

La collection englobe quelque 10 000 artefacts et expositions présentant, notamment, le rôle déterminant qu’a joué l’exposition universelle de 1939 à New York dans l’histoire de la télévision, ainsi que les premières apparitions télévisuelles de Marilyn Monroe.

Le Neon Sign Museum, à Edmonton

En sortant du nouveau stade Rogers Place d’Edmonton, où j’étais allé assister à un match des Oilers contre les Flames de Calgary, quelle surprise j’ai eu de voir le Neon Sign Museum*!

Il s’agit d’une exposition extérieure et gratuite d’une vingtaine d’enseignes classiques restaurées qui rappellent le glorieux passé de la capitale de l’Alberta. Les enseignes sont présentées le long de la 4th Street Promenade, et l’histoire de chacune est racontée sur une plaque. Du magnifique ovale bleu de la Bee‑Bell Health Bakery au faisceau rouge feu du pinceau de l’Art Store, l’exposition est de toute beauté, la nuit comme le jour.

Museum of Vancouver, à Vancouver

Le toit du Musée de Vancouver ressemble à un chapeau traditionnel en cèdre (© Al Harvey/ Tourism Vancouver)
Le toit du Musée de Vancouver ressemble à un chapeau traditionnel en cèdre (© Al Harvey/ Tourism Vancouver)

Situé au bord de l’eau, le Museum of Vancouver *vous fera vivre un voyage sentimental à travers l’histoire de Vancouver, une ville pourtant jeune. Ce musée, dont le toit ressemble à un chapeau traditionnel de cèdre, rend hommage à la culture autochtone grâce à des expositions spéciales, comme Haida Now, qui met en valeur de magnifiques bracelets travaillés en argent et des boîtes de bois courbé, entre autres artefacts.

À la fois dynamique et inspirante, la collection permanente et éclectique comprend un peu de tout, comme un juke-box des années 1950 et des clichés de hippies pris dans les années 1960 dans le quartier Kitsilano de Vancouver*, qui s’est depuis embourgeoisé. Puis, rendez-vous au Planetarium Star Theatre du H.R. MacMillan Space Centre, dans le même bâtiment, pour vous laisser éblouir par un film immersif sur les météores, les trous noirs et d’autres phénomènes célestes anciens.

Miniature World, à Victoria

Situé en retrait du côté nord de l’hôtel Fairmont Empress à Victoria, la capitale de la Colombie‑Britannique, Miniature World* est un merveilleux mélange de kitsch et d’art.

Le fondateur de Miniature World, George Devlin, admire son exposition du "Great Canadian Railway" (© Miniature World)
Le fondateur de Miniature World, George Devlin, admire son exposition du « Great Canadian Railway » (© Miniature World)

La pièce maîtresse de cette exposition créée en 1971? Le diorama de la Great Canadian Railway, qui représente dans les moindres détails le trajet en train d’un bout à l’autre du pays au début du siècle. Autres scènes miniatures dignes de mention : un cirque d’antan, les Voyages de Gulliver et la légende du roi Arthur. Retour en enfance assuré.

D’autres clins d’œil au passé

Chickenburger*, à Halifax : Les gens du coin ne se lassent pas de ce joyau, le plus ancien restaurant avec service au volant au Canada. Il sert toujours son fameux sandwich au poulet cuit à la vapeur et coupé en dés, dans une ambiance des années 1950.

Green Gables, à Charlottetown : Vous cherchez une héroïne fougueuse et intemporelle pour vos enfants? Vous la trouverez dans la pittoresque maison du XIXe siècle qui a inspiré à Lucy Maud Montgomery son livre Anne… la maison aux pignons verts.

Winnipeg Classic Rockfest*, à Winnipeg : Lancé en 2017, ce festival d’un jour au stade de baseball Shaw Park est l’occasion rêvée de lâcher son fou au son de légendes canadiennes du rock, comme Tom Cochrane et Kim Mitchell.

* sites en anglais seulement

Image principale: Neon Sign Museum à Edmonton (© EEDC)

(Visited 214 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz