Top-image-option3

Découvrir Prince Rupert

La ville de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, est sans contredit une destination de rêve pour les amateurs de plein air. L’air y est frais et complètement pur, et la nature omniprésente. Mais surtout, on peut y admirer quelques-uns des paysages les plus majestueux de la province sans avoir à jouer du coude avec une horde de touristes. Ce petit bijou de la chaîne Côtière est situé en plein cœur d’une forêt pluviale tempérée, dont le climat est caractérisé par des précipitations fortes et prolongées. Qu’à cela ne tienne, équipez-vous d’un bon imperméable, et allez profiter pleinement de cette merveilleuse ville.

Vous trouverez « Rupert » (comme l’appellent les gens du coin) sur une petite île à environ 600 km au nord de Vancouver, entre le mont Hays (baptisé en l’honneur du fondateur* de la ville, qui a tristement péri dans le naufrage du Titanic) et le troisième port naturel libre de glace en importance au monde. Ces particularités géographiques font de Prince Rupert un endroit tout indiqué pour les promenades à pied, particulièrement au centre-ville.

La vue panoramique sur le secteur riverain de Prince Rupert.
La vue sur le secteur riverain de Prince Rupert

Quoi faire à Prince Rupert?

Le Rotary Waterfront Park* est une destination de choix pour une balade, peu importe le temps qu’il fait. Ce parc est un lieu de rassemblement populaire lors d’événements comme le Seafest* ou la Journée nationale des Autochtones. Faites un détour par le Kwinitsa Railway Station Museum et admirez le spectacle du soleil estival qui se couche sur le port animé avant d’emprunter le Millenium Walkway, un sentier qui parcourt le littoral vers le nord jusqu’au quartier pittoresque de Cow Bay.

Carrefour de commerces, d’excursions et de restaurants, Cow Bay renfermait jadis des usines de transformation du poisson et d’autres entreprises qui répondaient aux besoins de l’industrie. Au fil des ans, le quartier a opéré un virage touristique. Par exemple, l’ancienne usine de traitement du poisson Atlin* abrite maintenant la Ice House Gallery*, une coopérative d’artistes du Nord, et les commerces sur pilotis qui surplombent la mer sont peints de couleurs vives et joyeuses.

Le Cow Bay Café and Eagle Bluff B&B.
Le Cow Bay Café and Eagle Bluff B&B est un des  vibrants bâtiments à Cow Bay

Ne manquez pas la marina de Cow Bay* et sa jetée publique praticable de 180 m de long, récemment inaugurée. Des jumelles et des panneaux d’interprétation de la faune* installés au bout de la jetée font de cette dernière un poste de choix pour observer les baleines, les marsouins et les phoques qui viennent souvent faire un tour dans les environs.

Où boire et manger à Prince Rupert?

À l’heure de casser la croûte, ce ne sont pas les choix qui manquent! Prince Rupert a cela de particulier que les petits établissements offrant une cuisine unique et mémorable sont beaucoup plus nombreux que les grandes chaînes de restaurants. Si vous avez besoin de caféine, rendez-vous au bien nommé Cowpuccino’s*, un café à la déco rustique si près de la côte, que des marées hautes peuvent inonder le sous-sol à certaines périodes de l’année.

Les amateurs des traditionnels casse-croûte trouveront leur bonheur au West End*, caractérisé par ses sièges de vinyle rouge et son comptoir à manger. Pour un repas plus consistant, on se rend au Cargo Kitchen*, situé sur le promontoire qui donne sur le bord de l’eau achalandé, à deux pas du mondialement célèbre Museum of Northern BC. Ce restaurant sert des classiques, comme des hamburgers et des pâtes, rehaussés de saveurs du monde.

Une bonne pinte froide au Wheelhouse Brewing Company (© BeerMeBc)
Une bonne pinte froide au Wheelhouse Brewing Company (© Jeremy Nemanishen)

Il m’est arrivé, une fois, alors que je savourais un délicieux Dark ‘n’ Stormy sur la terrasse couverte et chauffée du Cargo Kitchen, d’observer une famille d’épaulards dans le havre. Les moments comme celui-là sont inoubliables.

Prince Rupert n’est pas en reste de la révolution des brasseries artisanales qui balaie la nation. En quelques années seulement, la Wheelhouse Brewing Company* est devenue un incontournable parmi les pubs locaux. Au sous-sol, dans la salle de dégustation qui ressemble à une grotte, l’atmosphère est à la fois intime et chaleureuse. Il faut absolument s’y rendre le vendredi soir, quand les habitants de la région viennent s’y entasser le long des bancs de bois pour célébrer l’arrivée de la fin de semaine en dégustant une Gillnetter, une Blacksmith ou une Scurvy Dog.

Art urbain

Une des nombreuses murales qui ornent les bâtiments du Prince Rupert.
Une des nombreuses murales qui ornent les bâtiments du Prince Rupert

En arpentant les rues de Prince Rupert, vous remarquerez à coup sûr les magnifiques murales* qui ornent bon nombre d’établissements et qui représentent des animaux de la région : des baleines et des ours, bien sûr, mais aussi des chevreuils, des aigles et des loups. Derrière l’épicerie Save-On-Foods, une fresque spectaculaire dépeint l’histoire de la ville de Prince Rupert, de ses origines autochtones à aujourd’hui. Les jours où la pluie se fait particulièrement insistante, les couleurs vives de ces tableaux font des miracles sur mon humeur.

Marche et randonnée

Tout séjour à Prince Rupert serait incomplet sans quelques excursions dans les sentiers de randonnée à proximité. Beau temps, mauvais temps, ils valent le déplacement, même à 5 km de la ville.

Le large sentier de Butze Rapids* est une boucle de gravier de 5 km qui sillonne des clairières et des fondrières. En saison, on peut déguster les myrtilles qui poussent le long du chemin. Mais renseignez-vous sur les marées avant de vous y rendre : ce qu’il y a de « rapide » dans le sentier de Butze Rapids, c’est le courant de marée alternatif entre l’île Kaien et le continent. Quand il est particulièrement intense, des kayakistes vont même surfer sur les vagues pyramidales. Plus loin dans le sentier se trouve Grassy Bay, une plage semi-sablonneuse qui est idéale pour les pique-niques quand le soleil brille et pour les compétitions de ricochet quand il se cache.

Auteur Frances Riley avec son chien, Fergus, dans la forêt.
L’ auteur Frances Riley avec son chien, Fergus, dans la forêt

Roulez une centaine de mètres sur l’autoroute à partir du stationnement de Butze Rapids, et vous arriverez à l’entrée du sentier de Tall Trees*. Cette ascension de 4 km le long du versant de la montagne offre une vue magnifique du port et des environs. Prenez garde toutefois : la randonnée commence doucement, mais le sentier devient ensuite abrupt et difficile. Vous pourrez heureusement vous reposer sur un banc au sommet.

Pour une petite ville éloignée, Prince Rupert recèle bien des surprises. Vous n’avez qu’à sortir l’aventurier en vous (et votre imperméable du placard), et rien ne sera à votre épreuve!

 

* sites en anglais seulement

Image principale: La vue du sentier Tall Trees 

(Visited 232 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz