Top image_RGERD

Où manger les repas les plus savoureux et les plus copieux au Canada

À 17 ans, je croyais naïvement que le buffet à volonté de la chaîne de restaurants Uncle Willy à Vancouver et à Victoria représentait le summum de la gastronomie. Il faut dire que j’étais un jeune ado qui avait toujours faim! Même si mes goûts se sont développés et raffinés grâce à mes voyages de par le monde, je me plains encore parfois de ne pas manger à ma faim dans certains restaurants chics et branchés. J’aime mieux les restaurants où la taille des portions n’a d’égale que la passion de leurs chefs.

Par bonheur, le Canada compte une foule de restaurants éclectiques qui servent des mets fabuleux et copieux, mais peut-être pas aussi gargantuesques que les assiettes de nos voisins américains. Que vous ayez le goût d’un repas gastronomique ou d’une bonne platée de cuisine bistro, voici cinq établissements de grandes villes canadiennes qui proposent des repas convenant à tous les palais et à tous les budgets.

Big Rig Kitchen and Brewery, Ottawa, Ontario

Il est capital de s’arrêter à la brasserie Big Rig Kitchen and Brewery* avant d’assister à une partie de hockey des sénateurs d’Ottawa. À quelques minutes seulement du Centre Canadian Tire, ce restaurant spacieux reprend le surnom (Big Rig signifiant grosso modo « armoire à glace ») de son cofondateur Chris Phillips, un défenseur baraqué de 6 pieds 3 pouces et 215 livres qui a joué pour les Sénateurs et a disputé 1 179 parties dans la LNH entre 1997 et 2015.

Les nachos au poulet deffiloché (©Big Rig Kitchen and Brewery)
Les nachos au poulet deffiloché (©Big Rig Kitchen and Brewery)

Vous rêvez d’un gabarit à la Chris Phillips? Attaquez-vous à une assiette débordante de nachos au poulet effiloché ou à un bifteck de flanc style texan avec pommes de terre en purée au fromage de chèvre. Faites descendre le tout avec l’une des célèbres bières artisanales de la brasserie Big Rig comme la Midnight Kissed My Cow (une brune crémeuse double chocolat) ou l’Alpha Bomb (une IPA non filtrée et fortement houblonnée). Si, comme moi, il vous reste toujours un coin pour le dessert, optez pour le Colossal Cookie, un biscuit géant de 12 pouces aux brisures de chocolat encore tout chaud et assorti de crème glacée à l’érable et aux noix.

Bon Temps Cafe, Saskatoon, Saskatchewan

Géographiquement parlant, je ne me serais jamais attendu à trouver un excellent restaurant cajun et créole dans l’agglomération enclavée de Saskatoon. Mais, pour le gourmand que je suis, le Bon Temps Cafe* est vraiment un incontournable du centre-ville sur la 2Avenue. Le populaire café, qui célèbrera son 5e anniversaire en 2018, propose un décor rétro de La Nouvelle-Orléans avec ses énormes sculptures de homards pendues aux murs.

En visite récemment pour le brunch du dimanche, j’ai vidé un bol de soupe gombo consistante et remplie de poulet et de saucisse, avant d’enfourner un sandwich Po Boy de bœuf bayou au BBQ sur pain français frais et une immense salade jardinière. Pendant le repas, deux joueurs de violon et un claviériste nous berçaient au son du bluegrass, musique typique de la Louisiane. Des musiciens de jazz et de blues créent d’ailleurs une ambiance électrisante tous les mardis et les jeudis.

Damas, Montréal, Québec

La salle à manger de Damas (©Vesia Photography)
La salle à manger de Damas (©Vesia Photography)

Niché au cœur d’Outremont à Montréal, ce restaurant syrien est réputé, dans ce quartier hétéroclite, pour ses mets alléchants et généreux. Des jarrets d’agneau accompagnés de gombo, de tomates et d’abricot, aux kibbés (croquettes) farcis à l’agneau, aux pistaches et à la grenade, préparez-vous à une envoûtante symphonie de saveurs du Moyen-Orient. Et la crème glacée au baklava n’a pas son pareil pour terminer un repas sensationnel. Si vous n’arrivez pas à vous décider, vous pouvez opter pour le traditionnel menu « dégustation » syrien, à condition d’avoir l’estomac dans les talons, car on est à mille lieues des petites portions!

Le superbe plafond rouge décoré de lanternes et le cellier vitré rehaussent l’expérience culinaire imaginée par le chef propriétaire primé Fuad Alnirabie. Il est vivement recommandé de réserver, en particulier vers la fin de la semaine, car la popularité du restaurant Damas ne se démentit pas. Non seulement vous ramènerez à la maison des souvenirs inoubliables, mais aussi des restes succulents.

Joe Fortes Seafood and Chop House, Vancouver, Colombie-Britannique

Les côtelettes de porc marinées à la sauce soya (© Joe Fortes Seafood and Chophouse)
Les côtelettes de porc marinées à la sauce soya (© Joe Fortes Seafood and Chophouse)

Nommé en l’honneur d’un marin originaire de la Barbade qui est devenu le premier maître-nageur officiel de Vancouver, Joe Fortes* est passé maître dans la préparation de repas gargantuesques d’excellente qualité. Fondé en 1985, ce restaurant bouillonnant attire de nombreux clients avec ses plats « Joe’s Classics »* aux délices de la mer, mais sait aussi flatter les carnivores dans le sens du poil. Essayez les côtelettes de porc marinées à la sauce soya aux agrumes servies avec pommes de terre en purée au babeurre; vous m’en donnerez des nouvelles. Entre les services, vous pouvez tremper un bout de pain chaud dans l’huile spéciale au homard additionnée de vinaigre balsamique.

Et que dire des desserts décadents comme le gâteau au fromage et bleuets façon New York ou le gâteau aux carottes avec glaçage au fromage à la crème! L’ambiance rétro des lampes en laiton, les notes jazzées du piano et l’empressement des serveurs complètent à merveille cette expérience hors du commun.

RGE RD, Edmonton, Alberta

Pour les gourmets qui aiment se sustenter des plats du terroir, RGE RD* à Edmonton est l’endroit rêvé. Le restaurant de 60 places au décor rustique accueillant utilise des ingrédients albertains pour créer ses mets primés allant des pierogis farcis au gouda Grizzly* et pommes de terre, au bison des Pilatus Farms* relevé de spätzle (pâtes fraîches alsaciennes) aux noisettes. Le menu saisonnier change fréquemment, sous la supervision du chef Blair Lebsack et de la directrice générale Caitlin Fulton.

Le bison des Pilatus Farms relevé de spätzle aux noisettes (©RGE RD)
Le bison des Pilatus Farms relevé de spätzle aux noisettes (© RGE RD)

N’oubliez pas de siroter un cocktail inventif comme l’Inclement Weather (rhum épicé Chic Choc, soda gingembre Grizzly Paw, lime, amer) et de vous laisser tenter par une crème brûlée à la menthe au dessert. Vous pouvez également vous arrêter à la boucherie, où l’on vend des saucisses, des pâtés et des terrines.

Autres bonnes destinations pour manger en grand

Blue Fox Cafe* : Située à Victoria et spécialisée dans les déjeuners, cette affaire de famille attire les foules grâce à ses assiettes géantes, comme les œufs Delmonico garnis de saumon fumé, d’épinards et de fromage à la crème.

CUT Steakhouse* : Les amateurs de viande de Halifax mordent à belles dents dans les énormes biftecks vieillis et les rondelles d’oignon géantes de cet établissement haut de gamme.

La Bûche : Au menu de cette « cabane à sucre urbaine » du Vieux-Québec, on retrouve des pâtés à la viande québécois, des tartares de gibier et d’autres classiques à la sauce moderne.

Sofra* : De méga délicieuses portions de poulet shawarma et de caviar d’aubergines vous attendent dans ce restaurant méditerranéen abordable, qui compte deux emplacements dans la périphérie nord de Toronto.

VJ’s Drive Inn : Fondé en 1958 à Winnipeg, ce « drive-in » sert encore de gros hamburgers d’antan garnis de piments forts et de cornichons avec frites croustillantes. Il est situé à quelques pas de l’hôtel Fort Garry et du Musée canadien pour les droits de la personne.

*Sites en anglais seulement

Image principale: Le restaurant RGE RD (©Detour Photography)

(Visited 338 times, 7 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz