Jasper in November

Novembre à Jasper : Le rendez-vous de Canada 150

On pourrait penser que Jasper est un petit village traversé par deux rues principales, un point de départ vers des activités différentes et d’autant plus enlevantes. Il y a tellement à faire dans les environs de Jasper, situé en plein cœur du parc national Jasper, surtout que l’entrée au parc est gratuite en l’honneur de Canada 150. À une heure de la gare de train se trouve le plus vaste éventail d’aventures et de sports extrêmes que la terre ait porté.

On pourrait aussi se demander si le village a de quoi se divertir, et vous serez agréablement surpris par ce qu’on y trouve.

Avant l’arrivée des voyagistes proposant les paysages sublimes de la région à coup de randonnées en montagne et de balades en hélicoptère, Jasper était un hameau ferroviaire où l’on fabriquait des traverses et des voies ferrées et où l’on assurait l’entretien du matériel roulant. Mais bien avant cette époque (et pendant des siècles, au moins), la communauté que l’on a baptisée Jasper était sillonnée par les membres des nations Castor, Cri des bois et Sékani. Il s’agissait d’un territoire non réclamé, d’une zone tampon, selon la description du musée Jasper Yellowhead* en bordure de la ville.

Jasper, un état d’esprit

Astoria_Andrew

Tout comme son père, Oliver Andrew, 28 ans, a passé toute sa vie à Jasper. Son arrière-grand-père avait quitté le petit village de montagne de Stemnitsa en Grèce pour ouvrir, en 1924,l’Astoria Hotel*, qui a toujours pignon sur la rue Connaught. Par les fenêtres des chambres situées à l’avant de l’hôtel, on peut voir filer le train Canadien de VIA Rail.

Comme l’explique Oliver Andrew, le village est bercé par des rythmes qui rappellent les mouvements de la marée avec ses flux et reflux ponctuant les journées, les semaines, les années. Le personnel des boutiques de souvenir et des cafés travaille le jour, remplacé le soir par les employés des bars et restaurants, puis la nuit par les hôteliers et les barmen du Dead Dog (le bar de l’hôtel Astoria).

Depuis maintenant 50 ans, les Sin Sundays (dimanches du péché) ont lieu dans la boîte de nuit Atha-B de l’Athabasca*, l’autre vieil hôtel du centre-ville. C’est ici que les gens du coin comme Oliver Andrew et son cousin, Socrates Korogonas, se rassemblent en compagnie des résidents d’adoption comme Sam, barman à la brasserie.

À Jasper, tout le monde a une histoire à raconter. Socrates a créé l’entreprise de bière artisanale Jasper Brewing Co.* avec des amis après avoir gagné à la loterie d’un hôpital local. Sam, le barman, enseigne également à temps partiel, entre deux escalades de montagne.

Ça brasse à Jasper!

Jasper Brewing Co. Pub Shot
Jasper Brewing Co. pub

La gare et la plupart des boutiques de souvenirs se situent sur la promenade Connaught, la porte d’entrée de la ville. C’est aussi l’endroit où le touriste en profite pour s’éloigner un peu des sentiers battus. J’ai passé des soirées complètes à Toronto à écumer les bars en quête d’un « aviation » digne de ce nom – un cocktail tout simple composé de gin, de crème de violette et de marasquin.
Crisp Pils_Full Resolution-60
Au restaurant Downstream*, le problème ne se pose pas. Ils préparent même l’aviation avec le gin « de salon » albertain Eau Claire*. Quelques portes plus loin se dresse l’immeuble invitant de Jasper Brewing Co. (la brasserie de Socrate), qui a lancé cette année sur le marché la bière Crisp Pils* à l’occasion de Canada 150. Cette blonde goûteuse, présentée dans une magnifique cannette imaginée par Leah Schwantz, rend hommage aux panneaux bruns et jaunes des parcs nationaux des années 1970 et 1980.

En vélo à vau-l’eau

bridge to pyramid island
Lac Pyramid © NicoleGaboury

Comme les petits-déjeuners à Jasper sont gargantuesques, confectionnés pour des personnes qui partent en expédition, une randonnée à vélo matinale est idéale pour brûler les quelques calories consommées de trop. La boutique Source for Sports*, où j’ai loué mon vélo, semble avoir le plus grand choix. De la boutique, il n’y a que six kilomètres à parcourir jusqu’au lac Pyramid et son complexe de villégiature.

En roulant encore un kilomètre, vous atteindrez l’île Pyramid, récemment aménagée pour que chaque banc et recoin de l’îlot ait l’air complètement isolé. Franchissez le pont et prenez le temps de vous asseoir en regardant passer les huards.

150 ans de multiculturalisme

KimchiHouseSi les commerçants d’origine grecque forment l’épine dorsale du milieu des affaires local (Andrew était autrefois « Andrutsanos »), la communauté coréenne est également bien représentée. « Papi » Sam Cheon tient l’une des boutiques de souvenirs de la promenade Connaught, et Kimchi House* sur la rue Patricia, l’autre artère principale de Jasper, est le meilleur restaurant en ville. Leur délicieux kimchi jjigae, un plat à base de chou fermenté, ferait pâlir d’envie ses concurrents les mieux cotés.

Si vous avez décidé de traverser le Canada à l’occasion du 150e anniversaire, en particulier au départ de Montréal, vous aurez probablement un peu de lessive en arrivant à Jasper. Dirigez-vous alors vers le café et laverie automatique Snowdome Café*, où vous pourrez faire tranquillement votre brassée en dégustant l’un des meilleurs cafés du coin. Vous avez rempli votre journal de voyage ou vidé vos stylos? Faites d’une pierre deux coups à la laverie-papeterie Three Sheets* de Jasper!

Honneur, courage et maintien de la paix

Célébrer le Canada implique inévitablement de lever son verre à nos forces armées. Et justement, l’un des meilleurs endroits en ville pour le faire est The Stand Easy*, le bar local de la Légion canadienne. Des photographies d’hélicoptères militaires et d’autres images du genre couvrent les murs du lieu. Le menu propose même le burger de l’artilleur et des nachos du navigateur. Un bol de fromage salé et un bocal d’œufs dans le vinaigre trônent sur le bar, juste en face du tableau blanc du frigo, qui recense les plus grands mangeurs d’œufs marinés. Josh est en tête de liste avec 23, suivi de près par Kayla, qui en 18 à son actif.

Qui a dit que le Canada n’avait pas de héros?

*site an anglais seulement

(Visited 116 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz