Winnipeg, Manitoba

Winnipeg vous attend : Où aller en octobre pour célébrer Canada 150

Si la plupart des villes canadiennes accueillent avec tristesse la fin de l’été, les Winnipegois jubilent en octobre, car ce mois regorge d’activités artistiques, culturelles et sportives. C’est le moment idéal – notre 150e anniversaire n’est pas terminé après tout – pour voir du pays et vivre des expériences canadiennes authentiques. Voici donc certaines activités à faire à Winnipeg qui sont approuvées par les « locaux » et vous garderont en mode festif.

Dans l’eau chaude

Thermea Spa, Winnipeg, Manitoba
Thermea (© Nordik Spa Nature)

L’eau des lacs environnants est peut-être trop froide pour se baigner, mais vous devriez quand même apporter votre maillot de bain. Une visite à Thermëa, le spa extérieur de luxe de Winnipeg, est toujours un excellent choix. Dominées par les arbres à feuilles persistantes de Fort Garry, les piscines d’eau chaude et froide sont un véritable baume pour la peau. Summum du confort et du luxe, les clients se présentent en peignoir pour déguster des produits locaux et prendre un verre au restaurant du spa. Qui sait, pendant que vous festoyez, la vapeur des piscines fera peut-être fondre les quelques centimètres qui se sont ajoutés à votre tour de taille cet été?

Journey to Churchill, Assiniboine Park Zoo, Winnipeg, ManitobaPar contre, si vous préférez observer d’autres animaux bien portants frétiller dans l’eau froide, le Voyage à Churchill* du zoo du parc Assiniboine est en plein dans vos cordes. Blague à part, dans les tunnels sous l’eau du Sea Ice Passage, vous vous retrouverez pratiquement nez à nez avec des ours polaires qui nagent et jouent tout autour de vous. J’ai vu des adultes verser des larmes de joie (y compris moi…) devant ce spectacle qui émerveille petits et grands.

Les célébrations de Canada 150 se poursuivent à Winnipeg

Au chapitre des activités officielles, le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) tient en ce moment une fascinante exposition de photographies intitulée Points de vue. Sélectionnées à partir de milliers de photographies soumises par des citoyens des quatre coins du pays, les images de l’exposition présentent différentes perspectives nationales sur des thèmes comme l’inclusion, l’environnement et la réconciliation.

Musée canadien pour les droits de la personne
« Points de vue» au Musée canadien pour les droits de la personne (© Mike Green)

Si une visite au Musée vaut toujours le détour, son architecture – une structure qui jaillit du sol, passant des ténèbres à la lumière – vous laissera sans voix. Le mois d’octobre offre un petit extra une fois que vous avez atteint le sommet du Musée, la Tour de l’espoir. Perché au-dessus de la ville, vous pourrez admirer la luxuriante prairie et le paysage d’automne, en particulier le pittoresque quartier de Saint-Boniface* du côté est.

Si vous souhaitez célébrer Canada 150 dans un cadre plus historique et typiquement manitobain, mettez le cap sur le Musée du Manitoba*, où vous attend l’exposition exceptionnelle Legacies of Confederation: A New Look at Manitoba History*, qui examine l’impact de la Confédération. Composée d’artéfacts inestimables, la collection dépeint les moments charnières de l’histoire du Canada et du Manitoba, comme la Rébellion de la rivière Rouge et la signature du Traité nᵒ 1. Elle aborde aussi les changements écologiques survenus lorsque le Manitoba est devenu une province et a été pris d’assaut par une marée de colons venant défricher les terres fertiles.

Des épis épiques

Corn Maze
Labyrinthe d’épis de maïs à Deer Meadow Farms

Parlant de terres, la nouvelle attraction qui est littéralement sortie du sol à l’occasion de Canada 150 se trouve à Deer Meadow Farms, une exploitation agricole en périphérie de la ville. Vous serez enchanté par ce labyrinthe d’épis de maïs* qui fait pas moins de 9,1 acres en hommage au deuxième plus grand pays au monde (en superficie).

Même s’il ne s’agit pas officiellement d’une attraction de Canada 150, ce labyrinthe géant ne pourrait être plus canadien : il reproduit la carte du pays en entier, c’est-à-dire les trois côtes canadiennes, et quelques symboles provinciaux, dont la chaîne des Cascades en Colombie-Britannique, les édifices du Parlement ontarien et un castor occupant le Labrador. Comme le labyrinthe couvre la superficie de cinq terrains de football, prévoyez une bonne heure pour faire le tour des territoires, des mascottes et des zones côtières.

Un festin des Prairies, sauce moderne

Clementine, Winnipeg, Manitoba
Le chorizo et les pommes du chef Adam Donnelly (©Dan Clapson)

Enfin, les gastronomes qui ont aussi le goût de « cartographier » les différentes saveurs des Prairies peuvent participer à la série de soupers Eat North’s Prairie Grid Dinner Series*, qui s’arrêtera à Winnipeg le jeudi 5 octobre 2017.

Les repas à prix fixe de cinq services sont concoctés par certains des meilleurs chefs de la région comme la Winnipegoise Pamela Kirkpatrick (du restaurant Forth*) et Adam Donnelly, dont le plus récent restaurant Clementine* (où il fait office de co-chef avec son acolyte Chris Gama) fait partie des meilleurs nouveaux restaurants du Canada recensés par le magazine enRoute. Ils feront équipe avec les chefs Jamie Harding (Calgary), Christie Peters (Saskatoon) et Lindsay Porter (Edmonton) pour préparer un repas collaboratif, qui, selon la publicité de l’événement, « s’inspirera des formes, couleurs et textures spectaculaires des terres agricoles qui s’étendent du pied des Rocheuses jusqu’à l’extrémité est du Manitoba. »

À noter : Si vous avez la chance de parcourir le labyrinthe d’épis de maïs en l’honneur de Canada 150 et de savourer des petites portions des Prairies à l’événement Eat North, vous pourrez vous considérer comme un véritable cartographe canadien!

*Site en anglais seulement

(Visited 85 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz