Mon premier voyage en train

Je n’ai jamais parcouru de longues distances en train. Quand j’étais plus jeune, ma famille a toujours opté pour la voiture ou le ciel quand venait le temps des vacances familiales. Je n’avais rien contre les voyages en train, c’est seulement que je n’en avais jamais vraiment fait l’expérience.

Smith-journey-cont.-(4)

Tout a changé au début du mois de mars, lorsque mon ami Maddie et moi avons entendu parler de la nouvelle carte Canada 150 pour les jeunes de VIA Rail. Les cartes devaient être vendues à un nombre limité de passagers (incroyablement chanceux) dans le cadre du 150e anniversaire du Canada. Lorsque nous avons découvert cette offre formidable, nous ne nous sommes pas questionnées longtemps à savoir si nous allions ou non tenter d’en obtenir une. La chance était de notre côté et, en juin, nous avons obtenu notre diplôme universitaire, attendant patiemment la date de départ de notre voyage #VIACanada150. Nous étions parmi les jeunes et les jeunes adultes qui avaient réussi à obtenir ces cartes, et aurions droit à un nombre illimité de voyages en juillet grâce à VIA Rail.

Nous en sommes maintenant au septième jour de notre voyage d’un mois et voici ce que j’ai appris jusqu’ici : voyager en train, c’est magique. Les trains VIA Rail sont beaucoup plus spacieux que les avions; je n’empiète pas sur l’espace personnel du passager derrière moi quand je recule le siège, et je peux accueillir confortablement un sac à main et un petit sac à dos à mes pieds tout en ayant de l’espace pour mes jambes. La nourriture est délicieuse et on retrouve de bien meilleurs choix que dans les autres formes de transport. Et l’eau chaude figure parmi les éléments offerts gratuitement; en tant qu’adepte de thé, cette petite attention me comble de bonheur!

Ce que je préfère par-dessus tout des voyages en train, ce sont les personnes que j’ai rencontrées. Les avions et les aéroports sont des carrefours qui exacerbent le comportement antisocial; les gens sont souvent nerveux à l’idée de traverser les zones de sécurité et ne songent qu’à se rendre à destination sains et saufs. L’ambiance dans les gares et à bord des trains est aux antipodes. Les gens sont détendus et enthousiastes par rapport à leur destination et au voyage en tant que tel. Lorsque l’expérience de voyage d’une personne est agréable, tout le monde est plus agréable à côtoyer. De ce genre d’expérience découle un « effet secondaire » naturel : vous rencontrez des gens formidables, ce qui rend les voyages comme celui-ci si marquants.

Smith-Bio-photo-(1)J’ai rencontré Marianne, une étudiante de Vaughan, en Ontario, pendant mon voyage à destination de Montréal. Elle détient également une carte Canada 150 pour les jeunes, et elle nous a reconnues par nos bracelets jaunes « jeunes 150 » (fournis à tous les détenteurs de carte par VIA Rail). Je ne suis pas une personne naturellement extravertie, mais il m’a été facile de rencontrer des gens qui voyagent dans les mêmes trains que moi, et surtout les autres détenteurs de la carte Canada 150 pour les jeunes. J’aime que cette carte soit parvenue à me relier aux autres jeunes du Canada, en personne et en ligne.

Le groupe Facebook jeunes 150 de VIA Rail, #Club1867, a été créé par Josh Gawa et permet aux voyageurs qui détiennent cette carte de faire connaissance. Je ne suis jamais allée sur la côte est, mais je vais me rendre dans les Maritimes ce mois-ci, alors j’ai demandé aux autres membres de me transmettre leurs suggestions. J’ai été submergée par un afflux de recommandations et de conseils des membres du groupe, et la même chose se produit chaque fois que quelqu’un publie sur la page du groupe.

Nous partageons nos itinéraires, offrons des places dans nos voitures de location pour ceux qui voyagent dans la même direction, commentons les photos Instagram et rêvons de ces destinations à venir.

Et le voyage #VIACanada150 continue…

Instagram: @_jmsmith95

Twitter: @_jmsmith

(Visited 425 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz