Ne planifions pas

C’est au mois d’avril, lors d’un dimanche un peu déprimant, que mon bon ami Riley m’a appelé pour m’informer que VIA Rail offrait une carte Canada 150 pour les jeunes. Nous avions déjà effleuré la possibilité de traverser le Canada en train, mais ce n’était qu’une idée vague. Quand nous avons découvert que VIA Rail proposait cette carte d’un mois aux jeunes Canadiens, nous avons sauté sur l’occasion. Riley et moi allions pouvoir voyager dans le plus magnifique pays du monde, pendant tout un mois.

Il existe deux types de personnes : celles qui préparent les aventures de ce genre avec une efficacité redoutable et celles qui s’avèrent incapables de s’y prendre de façon convenable. Riley et moi faisons partie de cette dernière catégorie. Quand nous avons réalisé que notre voyage allait débuter le lendemain, nous n’avions pas encore commencé nos bagages et nous étions tout sauf prêts pour notre périple sur le plan psychologique. À ce stade, toute personne raisonnable se serait immédiatement attelée aux préparatifs pour accomplir toutes les tâches nécessaires, dresser une liste ou consacrer temps et énergie à tout schématiser. Quant à Riley et moi, nous maîtrisons parfaitement l’art de la procrastination et de plus, c’était la fête du Canada. Nous avons donc tout naturellement décidé de nous rendre au centre-ville et de passer la journée à célébrer. Après tout, quoi de mieux pour amorcer notre exploration canadienne que de chanter l’hymne national aux côtés de parfaits inconnus dans notre capitale?

De telle situation dégage un charme bien particulier : ces personnes rencontrées par hasard peuvent provenir de divers milieux sociaux et leurs opinions peuvent différer, mais chacune d’entre elles ressent quelque chose d’universel dans un pays comme le nôtre. Il s’agit de l’honneur, de la fierté, du sentiment d’appartenance et de l’impression de faire partie d’un grand ensemble. Le Canada est un endroit où tout le monde trouve la paix, quel que soit son bagage. Ces instants collectifs qui amènent un million de concitoyens à entonner les paroles qu’elles connaissent par cœur, entraînant la ville entière dans la chanson en cette journée de célébration nationale, se révèlent véritablement mémorables.

Ce sentiment d’unisson nous a rappelé que peu importe où nous irons dans ce vaste pays, nous nous sentirons toujours chez nous. À chaque endroit que nous voulons visiter et pour chaque objectif à atteindre, Riley et moi trouverons des amis, que nous n’avons pas encore rencontrés, mais dont nous nous souviendrons longtemps après cette aventure.

Nous effectuerons nos premiers pas dans la région du Pacifique, ornée de la silhouette de Vancouver et des montagnes Rocheuses, en compagnie des quelques jeunes qui ont eu la chance de profiter de l’offre de VIA. À notre arrivée à Jasper, en plein milieu de la nuit, où nous devrons repérer le chemin vers notre auberge de jeunesse aux environs de la ville, nous ne nous inquiéterons pas parce que de nouveaux compagnons suivant le même parcours se joindront sans doute à nous. Nous savons qu’ils comprendront les épreuves que le voyage nous réserve, mais aussi sa beauté et la paix qu’il nous apporte. D’un océan et d’une province à l’autre, ce mantra ne changera pas. À nos escales à Halifax, Toronto, Winnipeg, Edmonton et Montréal, nous vivrons de nouvelles expériences à partager avec d’autres. Un jour, nous raconterons à nos enfants les anecdotes accumulées en cours de route. Nous nous ferons un plaisir de donner un coup de pouce aux autres parce que nous sommes Canadiens et l’entraide fait partie intégrante de notre identité.

Vous pouvez assister à distance au périple de tous les jeunes aventuriers en utilisant le mot-clic officiel de ce voyage, #VIACanada150, et en nous suivant sur Instagram, Riley et moi, aux adresses @LifeByEthan et @Riley.h.Moore. Nous partons à l’instant à la découverte du Canada et de toutes les merveilles qu’il peut nous offrir. De l’Atlantique au Pacifique, des Rocheuses au Bouclier canadien, nous voulons tout voir et vivre pleinement chaque moment. Pour moi, rien ne sera aussi exaltant que d’admirer le canyon Maligne pour la première fois. Quant à Riley, ses yeux trahissent son envie irrépressible de déguster un bon bol de soupe tonkinoise bien chaude à la côte ouest. Puisque notre pays nous offre tout cela, nous allons certainement saisir l’occasion d’explorer le Canada avec VIA Rail!

bagagesVoici environ 1/67 de nos bagages, joliment présentés sur le plancher, comme le font les gens branchés sur Instagram.

Riley H Moore et Ethan Clow

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque nous mettons nos nouveaux sacs à dos à l’épreuve, Ethan se moque de moi parce que je porte des bas dans mes sandales.

Byward MarketUne vue du marché débordant d’activité à Ottawa pendant la fête du Canada

Canadian natureÀ la découverte de la nature canadienne

GuitaleleNotre compagnon de route inséparable : le guitalélé!

Rideau StreetLa rue Rideau à Ottawa, à la fête du Canada

(Visited 95 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz