Best bike trails, Trans Canada Trail, Bike Path

Les meilleures pistes cyclables du Canada

Je ne suis pas ce qu’on peut appeler le cycliste typique. J’ai passé une grande partie de ma vie sur deux roues. Ma passion pour le vélo a pris naissance à l’âge de sept ans lorsque j’ai vu à la télé une étape du Tour de France. Je m’en souviens comme si c’était hier. C’était la première fois que j’avais le goût d’enfourcher ma super bécane et de prendre la route. À cet âge, la distance parcourue était plus que modeste, sans doute quelques malheureux kilomètres, mais dans ma tête, il m’avait semblé avoir traversé la moitié du globe.

Encore aujourd’hui, je ressens toujours cette même passion en roulant sur les routes, pistes ou sentiers déments. J’ai passé une bonne partie de ma vie à découvrir l’Europe, l’Amérique du Sud, l’Afrique du Sud et les États-Unis à vélo. Pourtant, c’est ici, au Canada, que je retrouve mes endroits préférés.

Ryan Draper
Ryan Draper

Grandir sur le Bouclier

J’ai grandi à Sudbury en Ontario, ville située sur le Bouclier canadien, qui m’offrait déjà des pistes remarquables en plein cœur de la ville. J’ai appris les rudiments du vélo de montagne à la dure sur un terrain très accidenté, surtout durant la saison des mouches noires. Les pistes cyclables et sentiers locaux, les magasins de vélo et la culture du cyclisme de la ville m’ont vraiment donné le goût de me consacrer à ce sport. Mes endroits préférés à Sudbury sont tous dans les environs du campus de l’Université Laurentienne* et du lac Ramsey. On y trouve des pistes ordinaires à deux voies couvertes de copeaux de bois pour atténuer les chutes et une piste étroite plus technique et accidentée, appelée Simics*, pour les cyclistes expérimentés. L’été, lorsque l’université fait relâche, la circulation est moins dense et les routes sillonnant le lac deviennent un lieu parfait pour s’adonner au cyclotourisme. Truc d’initié : le stationnement du centre des sciences de renommée mondiale Science Nord donne accès à la piste multifonctionnelle qui contourne le parc Ramsey Lake – une destination privilégiée des familles pour la baignade et les pique-niques.

Véloroute des Bleuets au Lac St-Jean, au Québec

Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

Grâce à mes racines canadiennes-françaises, j’ai passé beaucoup de temps dans La Belle Province. Une des pistes incontournables est la Véloroute des Bleuets. Situé dans la région du Lac St-Jean, ce circuit de 256 km est très facile à emprunter, mais il faut quand même être en forme. Composé en partie de pistes cyclables, de routes secondaires et de quelques tronçons de routes passantes, le parcours est bien balisé et les automobilistes sont avisés de la présence des cyclistes par une signalisation additionnelle. Ce circuit multifonctionnel, qui fait partie de la Route verte, est jalonné de vieux bâtiments rustiques et de sites historiques. Qu’il s’agisse des panoramas campagnards à couper le souffle ou des eaux cristallines du majestueux Lac St-Jean, vous serez émerveillés, alors apportez votre appareil photo. La petite ville d’Alma est l’endroit le plus couru pour entamer un périple d’une demi-journée ou de plusieurs jours. Sur place, le centre d’information de la Véloroute des Bleuets vous renseignera et vous remettra des cartes pour faciliter votre randonnée.

Rouler sa bosse en Nouvelle-Écosse

(crédit : Destination Cape Breton/Parks Canada)
(crédit : Destination Cape Breton/Parks Canada)

La Nouvelle-Écosse, un peu plus à l’est, propose elle aussi de jolis parcours. J’adore les randonnées guidées de plusieurs jours sur la boucle de 320 km qui traverse le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton (ici aussi, bonne forme recommandée), que l’on peut planifier et réserver auprès du chaleureux personnel de l’agence Freewheeling Adventures* à Hubbards, en Nouvelle-Écosse. La région offre également des randonnées familiales plus courtes d’une demi-journée. Les randonnées guidées traversent des piscicultures locales où on vous apprendra des techniques de pêche. Terminez la journée par une expérience culinaire haut de gamme à l’un des restaurants locaux de fruits de mer.

Découvrir les Rocheuses sur deux roues

High Rockies
Le High Rockies Trail

Une des plus belles pistes cyclables du pays est encore inconnue d’une grande partie de la population. Dans le cadre des célébrations de Canada 150 en juillet, les tronçons finaux qui relient le Grand Sentier (anciennement le Sentier Transcanadien) d’est en ouest seront officiellement achevés. L’un des segments les plus majestueux du Grand Sentier, appelé le High Rockies Trail*, se trouve à l’ouest de Calgary, dans le comté Kananaskis. Véritable chef-d’œuvre, il s’agit d’un étroit sentier à deux voies conçu pour les amateurs de vélo de montagne, d’escalade, de randonnée et de course à pied de calibre moyen.  Longue de près de 80 km, la piste propose des vues imprenables sur la vallée Spray River et a été construite pour épouser le paysage. Tout le monde y trouvera son compte : elle est dotée de ponts et de pentes faibles, permettant une agréable expérience de randonnée en montagne.

Le meilleur endroit pour commencer votre périple est la ville alpine de Canmore, en Alberta, où vous pouvez vous approvisionner et même louer votre vélo. Le sentier compte plusieurs points d’accès, mais je vous recommande de le prendre au stationnement et aire de pique-nique Driftwood. Truc d’initié : vous êtes dans les montagnes ici, alors assurez-vous d’emporter de la nourriture, de l’eau, des vêtements de rechange et même un vaporisateur chasse-ours au cas où vous feriez la rencontre d’un ours noir ou d’un grizzly. Veuillez aussi noter qu’il n’y a pas de signaux de cellulaires dans la région.

Le Far West à bicyclette

(crédit : Whistler Blackcomb)
(crédit : Whistler Blackcomb)

Cycliste de montagne invétéré, je me dois de vous livrer mon conseil de maître de vélo de montagne dans les Rocheuses.  Juré craché, le tronçon de la Transcanadienne entre Calgary et Vancouver vous en donnera le plus pour votre argent. Pour un séjour d’une semaine, plusieurs villes le long du parcours valent le détour mais selon moi, c’est Whistler qui remporte la palme d’or. Connue au départ comme destination mondiale de ski alpin, Whistler est devenue la mecque du vélo en moins d’une décennie. La ville offre non seulement la vertigineuse descente du Bike Park* en vélo de montagne, mais aussi la boucle en gravier autour de Lost Lake*, le circuit pavé et multifonctionnel Valley Trail* et tout un labyrinthe de sentiers pour plaire à tous. Gros plus si vous voyagez avec des enfants, vous pouvez inscrire vos petits diables à une leçon ou à un camp de vélo et profiter enfin de belles promenades entre adultes.

La meilleure appli des cyclistes

Ma ressource préférée pour le vélotourisme est sans contredit l’appli Trail Forks* qui contient les cartes des pistes et sentiers du monde entier. Peu importe où vous mènent vos coups de pédale, les boutiques de vélo locales sont également une mine d’information ; elles vous indiqueront où aller voir la faune locale et même les meilleurs endroits pour faire un arrêt! Chaque destination est unique et proposera des expériences adaptées à tous les niveaux. Les mois d’été, ces destinations sont très prisées, alors prenez-vous d’avance pour vos réservations. Bonne randonnée!

* sites en anglais

crédit pour l’image principale: Whister Blackcomb

(Visited 1 832 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz