TerryAirstreamPhoto_smaller

Sous l’influence de Terry O’Reilly

Terry O’Reilly, l’animateur de mon émission en baladodiffusion préférée (aussi sur la chaîne radio CBC) Under the Influence*, a pris le temps de nous jaser durant notre périple entre Ottawa et Montréal. « Je n’ai pas pris le train depuis mes années universitaires, nous livre-t-il, le sourire aux lèvres. Ça me rappelle de beaux souvenirs. J’ai souvent rêvé de parcourir le pays en train, vous savez, le côté romantique d’une traversée en train, en regardant défiler le paysage par une grande fenêtre… »

Terry O’Reilly, Canada 150Terry est un spécialiste du marketing, donc lorsqu’il donne son appui à quelque chose, cela vaut son pesant d’or. En 1990, il a ouvert sa propre agence de publicité, Pirate Radio and Television, qui produit d’ailleurs son émission radiophonique. Under the Influence (et The Age of Persuasion, le nom initial de l’émission durant les six premières saisons) offre une analyse candide des coulisses du monde de la publicité. Et si vous questionnez l’intérêt que sucscite l’univers du marketing, les fortes cotes d’écoutes après 12 saisons parlent par elles-mêmes.

D’ailleurs, pour se simplifier la vie, Terry O’Reilly est en train de transformer une vieille roulotte Airstream de 1969 en studio d’enregistrement. « Ainsi, si je dois me déplacer, mon studio me suivra. »

Canadien pure laine, Terry est né et a grandi à Sudbury. Il vit maintenant à Creemore (ville de la célèbre bière du même nom), en Ontario. Pendant le trajet, Terry nous a parlé de la nature changeante de son travail en nous révélant aussi ses endroits préférés au Canada.

Q: Les émissions en balado ont pris d’assaut la scène radiophonique depuis la dernière décennie. Quelle est votre impression de la baladodiffusion par rapport à la radio comme telle?

TO: Je crois que la baladodiffusion a tout changé. Quand on y pense, avant, pour écouter mon émission, il fallait être devant son poste de radio à 11 h 30 le jeudi ou samedi matin. Maintenant on peut l’écouter quand bon nous semble. Cette façon de faire m’a fait gagner un nombre inimaginable d’auditeurs. Imaginez, ma toute petite émission a été téléchargée près de 9 millions de fois. Incroyable!

Q: Comme vous analysez l’influence du marketing sur pratiquement tout – que pensez-vous de son influence sur le voyage?

TO: Vous savez, j’ai fait un épisode sur la promotion touristique*et j’en avais déduit alors que la plupart des promotions touristiques étaient médiocres […] en raison du nombre trop important de parties prenantes. Vous finissez par présenter un montage de clips.

La meilleure publicité est celle qui raconte une histoire. La campagne de Terre-Neuve-et-Labrador* est un petit bijou. Le rythme est lent, le thème intéressant, les couleurs vives; tout fait appel à l’imaginaire. Il existe de belles promotions touristiques. Elles doivent avant tout raconter une histoire et gagner les cœurs.

 

Q: Avez-vous une « expérience canadienne » à suggérer pour célébrer le 150e du Canada?

TO: S’il s’agit d’un étranger mettant les pieds au Canada pour la première fois, je lui dirais sans doute de « goûter aux deux côtes du pays ». Cette personne devrait se plonger dans la culture de l’Ouest du pays en Colombie-Britannique, puis découvrir la côte Est. À mon avis, ce genre de voyage lui donnerait une bonne idée de ce qu’est le Canada. Et naturellement je lui proposerais d’aller visiter le Québec, parce que l’immersion française est tout ce qu’il y a de plus unique.

Q: Allez-vous célébrer le 150e du Canada de façon spéciale?

TO: Chaque année, je prépare un épisode [de Under the Influence] que j’intitule « Marques d’envie ». J’y souligne les meilleures marques. Cette année, cet épisode portera sur les compagnies canadiennes, ce que je n’ai jamais fait en 12 ans. En l’honneur du cent-cinquantenaire du Canada, je parlerai donc des compagnies canadiennes. [Cet épisode a déjà été diffusé sur les ondes! Écoutez-le* – note de la rédaction.]

Q: Quelle ville considérez-vous comme votre chez-soi?

TO: Creemore est assurément mon chez-moi. C’est notre quartier général. Mais il va sans dire que les gens ont toujours un petit faible pour leur ville natale, et c’est aussi mon cas pour Sudbury. Ma femme vient de là aussi. Nos deux familles y habitent encore. Nous y retournons régulièrement.

Q: Que devrait-on visiter à Sudbury?

Terry O’Reilly, Canada 150 (crédit : MySudbury.ca)

TO: Science Nord est fantastique, sans compter qu’il a été construit sur les berges du plus gros lac de la région, le lac Ramsey, qui est situé en plein cœur de la ville. Sudbury a dans son rayon géographique environ 330 lacs, mais là, je ne suis pas certain du nombre exact. C’est absolument stupéfiant. L’emplacement est de toute beauté et magique. Si vous passez par Sudbury, vous devez aller y faire un tour.

Il y a aussi bien entendu le Big Nickel, l’emblème par excellence de Sudbury, parce que pendant des décennies, Sudbury a été la capitale mondiale du nickel.

Q: Et où passez-vous votre temps à Creemore?

Terry O’Reilly, Canada 150 (crédit : Jump Branding)

TO: Il faut dire avant tout que l’endroit, qui fait partie de l’Escarpement du Niagara, est sublime. Lorsque vous empruntez Airport Road en direction nord à partir de Toronto, vous traverserez en premier lieu Hockley Valley, puis la route commence à onduler et vous transporte dans les magnifiques terres agricoles. Creemore, malgré sa petitesse, possède d’excellents restaurants. Vous y trouverez aussi la célèbre brasserie Creemore*. D’ailleurs, aussitôt que je dis que j’habite à Creemore, [les gens] me répondent toujours « ah, la bière! »

Q: Et en buvez-vous?

TO: Quelle question! C’est ma bière préférée. Je l’adore!

Q: Quels restaurants fréquentez-vous à Creemore?

TO: J’aime bien le Creemore Kitchen* Il y a aussi le fabuleux Terra Nova Public House*.

L’émission Under the Influence est toujours sur les ondes de CBC Radio One les jeudis et samedis matins. Si vous n’écoutez pas la radio à ces heures, vous pouvez toujours (vous l’aurez deviné) l’écouter en baladodiffusion.

*sites en anglais

Terry O’Reilly, Canada 150

Creemore Kitchen (crédit : David Whittaker)

 

Image panoramique : Trina Berlo

(Visited 83 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz