quoi faire à Winnipeg, restaurants à Winnipeg

La gastronomie de Winnipeg : Le meilleur antidote à l’hiver

Les Winnipegois sont très fiers de leur scène culinaire. Peut-être même un peu chauvins. C’est ce que je constate depuis que je me suis installé ici il y a cinq ans; je prépare des chroniques culinaires pour la radio de la CBC et j’écris le Peg City Grub*, le guide culinaire du bureau de tourisme de Winnipeg. Les Winnipegois sont des gens affables, mais si vous affirmez que tel ou tel quartier sert la meilleure pizza ou le meilleur fat boy**, vous en serez assurément quitte pour quelques remontrances. Et gare à vous si vous abordez le sujet de la kielbasa.

(**Le fat boy est une mince boulette de viande hachée garnie de chili, de laitue hachée, de tomates et de beaucoup, beaucoup de mayonnaise. Celui de V.J. est le meilleur; quiconque dit le contraire se trompe.)

Winnipeg a longtemps été une ville de petits restos bien cachés et d’établissements gastronomiques. Et, depuis environ sept ans, on observe l’émergence de chefs qui font leur marque dans des lieux accueillants et juste assez hipster pour être branchés, où la majorité des plats se démarqueraient tout autant dans des villes deux fois plus grandes.

Les hivers peuvent être particulièrement rudes ici, mais vous pourrez toujours trouver un lieu confortable et chaleureux pour faire bombance.

Déjeuner et dîner

Where to eat in Winnipeg, Breakfast in Winnipeg, Winnipeg food
(crédit: Xandra Photography)

En hiver, un déjeuner copieux est de mise pour faire le plein d’énergie; Clementine* est l’endroit par excellence pour se sustenter. Le restaurant est géré par les gens qui ont fait du Segovia* le numéro un des restos à Winnipeg depuis des années (j’y reviendrai plus loin), et ils excellent autant dans la préparation des œufs que dans celle des tapas.

Le poulet frit sur rôtie du Clementine est probablement le meilleur plat qu’on peut trouver à Winnipeg le jour; la saumure est citronnée, la peau du poulet est croustillante et le pain au levain de chanvre, un chef-d’œuvre en soi, est nappé d’une sauce crémeuse, acidulée, épicée ou sucrée. Le café qu’on y sert, torréfié à quelques coins de rues de là, chez Dogwood inside Forth (un petit bijou de café qui se transforme en bar à cocktails le soir), est toujours absolument savoureux.

quoi faire à Winnipeg, restaurants à Winnipeg
déjeuner chez Miss Brown’s

L’art du sandwich déjeuner est parfaitement maîtrisé chez Miss Browns*, où le bacon, l’aïoli, les micropousses et les œufs locaux de Nature’s Farm sont les ingrédients d’œuvres d’art culinaire. Les artistes : Jenny et Steve Tyrrell. Steve est Australien, alors on ne s’étonne pas que ses cafés Flat White soient aussi veloutés; et il faut goûter sa viande fumée pour vraiment apprécier son savoir-faire en la matière. Les sandwichs pressés du Miss Browns m’ont ému presque aux larmes à plus d’une reprise.

La référence pour le brunch est sans doute Falafel Place*, un établissement classique qui a ouvert ses portes en 1986. Le propriétaire, Ami Hassan, scrute la salle comme un faucon haut perché, à la recherche de clients qui tardent à libérer leur table. Les « flâneurs » ainsi repérés recevront rapidement leur addition, mais ils reviendront assurément pour les grosses portions de pommes de terre rissolées, l’hoummos, les falafels et les œufs.

Les meilleurs soupers à Winnipeg

Le meilleur restaurant caché de Winnipeg, le Sous Sol*, se trouve, comme son nom l’indique, dans un sous-sol du secteur Confusion Corner, derrière une affiche sur laquelle on peut lire Vanderley Industries. À l’intérieur, dans un décor gipsy jazz, vous verrez plus de chandelles que dans un clip de Madonna du début des années 90. Les murs sont couverts de vieux livres de cuisine française, et il y a même un mini panier de basketball parmi les diverses autres babioles. La cuisine du chef Michael Robins est un croisement entre la haute cuisine et une cuisine volontairement dépouillée, tandis que les cocktails concoctés par Erik Thordarson, le barman et gérant, sont probablement les meilleurs en ville. Le punch au rhum flambé avec guimauve à la noix de coco (que vous pouvez faire griller au-dessus du cocktail!) est un incontournable; côté nourriture, l’omble chevalier, les plats de viande en sauce et les légumes d’accompagnement sont toujours des valeurs sûres.

quoi faire à Winnipeg, restaurants à Winnipeg
Ris d’agneau croustillants, aigre-douce, soleils vivaces, tapenade d’olives, babeurre, bacon, cerfeuil (@yourenoteca)

Il y a quelques semaines, pour les 35 ans de ma femme, nous avons pris un repas sept services à l’Enoteca, dont six ont contribué à faire de ce repas notre meilleur à ce jour à Winnipeg. Installé dans un ancien Quiznos d’un centre commercial de River Heights, cet endroit est doté d’une très petite cuisine, et pourtant, les plats de son chef-propriétaire, Scott Bagshaw, font saliver sur Instagram – des plats colorés aux textures alléchantes, présentés de façon impeccable. L’an dernier, Enoteca est devenu le premier restaurant de Winnipeg à se classer dans le top 10 des « meilleurs nouveaux restaurants » du magazine enRoute, ce qui n’a pas vraiment surpris les foodies de la ville.

L’endroit où il est le plus difficile d’avoir une table (à l’heure précise où vous la voulez) est Segovia*, restaurant espagnol installé dans une ancienne résidence tout près de la rue Osborne. La salle dégage un certain romantisme, surtout du côté bar-salon/cuisine ouverte, avec son éclairage aux chandelles et ses montants en bois. Le menu change souvent, mais, peu importe la saison, on trouve toujours de quoi se délecter. Commencez par un gin-tonic, qui n’est pas au menu, fait avec un sorbet à la lime, puis commandez la croqueta du moment.

Where to eat in Winnipeg, Breakfast in Winnipeg, Winnipeg food
Brunch au The Tallest Poppy

On ne peut parler de la scène culinaire de Winnipeg sans mentionner Mandel Hitzer. Lui et le designer Joe Kalturnyk sont les organisateurs de RAW:almond*, l’événement culinaire le plus couru de la ville, qui se tient pendant trois semaines en plein hiver sur la surface gelée de la rivière Rouge. Pendant l’édition de cette année, qui vient de se terminer, des chefs de Vancouver, Toronto, Montréal, Calgary, Ottawa et Winnipeg se relayaient aux fourneaux pour préparer trois repas chaque soir, tandis que les fins de semaine, Clementine et The Tallest Poppy* (autre endroit funky et exceptionnel où bruncher) proposaient des plats qui devraient être obligatoires dans les stations de ski du Canada.

Hitzer est également le chef du deer + almond*, un lieu étonnant où la nourriture tout aussi surprenante et inspirée est servie dans la vaisselle fabriquée dans la ville même par l’atelier de céramique mud + stone . Winnipeg à l’état pur…

N’hésitez pas à visiter Winnipeg en hiver malgré le froid. La scène culinaire réchauffera votre cœur et vous charmera.

*site en anglais seulement

quoi faire à Winnipeg, restaurants à WinnipegRaw Almond

(Visited 93 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz