En raquette près d’un arbre, guide touristique sport d’hiver, Nouvelle-Écosse

Guide touristique hivernal de Halifax

Prendre le train durant la saison hivernale est un plaisir en soi. En effet, quoi de plus douillet que d’être bien calé au chaud dans son siège avec un bon café et un livre à la main en regardant défiler sous nos yeux le paysage plus dénudé certes, mais néanmoins enchanteur, sans avoir à se soucier des intempéries. Quelques heures, c’est bien, mais plus, c’est encore mieux. Comme je vis à Toronto, la Nouvelle-Écosse est une destination vacances parfaite pour les sports d’hiver, car si Halifax est très agréable à visiter durant l’été, c’est en hiver qu’elle dévoile ses plus beaux atours, dont l’un des plus emblématiques est l’Oval (site en anglais seulement).

La meilleure patinoire en ville

Enfants en patins, Emeral Oval, guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse
Les Halifaxois de tous âges s’en donnent à cœur joie sur l’Oval (crédit photo : Destination Halifax)

Cette patinoire en forme d’anneau, d’où son nom Oval, a été construite en plein milieu du parc urbain Commons de Halifax pour les Jeux du Canada de 2011. Elle devait initialement être démantelée à la fin du même hiver, mais la ville s’est vite rendu compte de la très grande popularité de ce nouvel espace vers lequel déferlaient chaque jour entre 1 000 et 2 000 personnes. C’était peut-être à cause des patins et casques offerts gratuitement (ils le sont encore d’ailleurs) ou simplement parce que les gens pouvaient venir prendre un bol d’air frais et chatouiller la glace à leur guise.

Je crois toutefois que cela est surtout  dû à la vocation véritablement publique du parc Common (site en anglais seulement), car c’est là que les choses se passent, comme en témoigne la programmation diversifiée du club Pavilion. Et avant la création de l’Oval, c’était déjà la destination par excellence durant les mois chauds de l’été pour jouer au base-ball ou au tennis, faire de la planche à roulettes ou nager. Situé à proximité de l’école secondaire Citadel High et de l’Université Dalhousie, à équidistance des pubs et des bouis-bouis pas chers où le donair est roi d’un côté et les brasseries artisanales, cafés et bars cocktails branchés de l’autre plus au nord, le parc est devenu le lieu de rendez-vous des étudiants.

Barbus, hache à la main, guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse
Adeptes du lancer de la hache au Timber Lounge (crédit photo : Timber Lounge)

Appel à tous les bûcherons!

Après le patin, dirigez-vous vers le nord sur Agricola jusqu’au Timber Lounge (site en anglias seulement). Supposément un tout nouveau bar-salon, je dois avouer que je ne savais pas à quoi m’attendre au moment d’y entrer, car les échos qui en provenaient ne ressemblaient pas à ceux que j’associe normalement à ce genre d’établissement. Le bar était en effet vide, mais le studio adjacent était rempli de gens qui riaient et lançaient des hourras à qui mieux mieux. Le Timber Lounge a ouvert ses portes cet été, mais c’est en hiver qu’il bat son plein. Car c’est non seulement un bar, mais aussi un studio dédié au lancer de la hache. Les murs en bois non peint abritent un bar pour ceux et celles qui attendent leur tour ou qui souhaitent simplement goûter à l’ambiance « bûcheronne » de l’endroit en écoutant en sourdine les sons des lames qui fendent l’air dans la salle adjacente.

La rue Gottigen en renaissance

Angus Campbell, Doug Kehoe et Josh Counsil, guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse
Les fondateurs de Good Robot

Votre âme de Viking maintenant comblée, marchez quelques pâtés  jusqu’à la rue Gottingen pour vous retrouver au centre du quartier nord, en pleine renaissance. Cette partie de la ville avait été complètement détruite lors de l’explosion de Halifax (site en anglais seulement), et ses loyers modiques ont attiré des entreprises qui n’auraient pas pu avoir pignon sur rue dans le centre-ville, du moins à leurs débuts. Un bon exemple est la microbrasserie Good Robot (site en anglais seulement) proposant une terrasse bien à l’abri des regards à l’avant et une loggia à l’intérieur d’où l’on peut observer le monde ultra branché de Halifax qui fréquente les lieux. Les fondateurs Angus Campbell, Doug Kehoe et Josh Counsil ont une philosophie toute singulière :

« Nous avons toujours été des anticonformistes et nous célébrons maintenant ceux et celles qui sont à leur tour des marginaux. Nous croyons que nos excentricités reflètent notre humanité et c’est bien ainsi, et que c’est en faisant des expériences que l’on apprend à mieux se connaître. Enfin, je n’en sais trop rien. »

Puisque vous êtes déjà sur la rive nord, vous pourriez prendre un taxi en direction de Hatfield Farm, à environ 30 km, pour faire une promenade en traîneau avec les enfants, ou en amoureux pour les plus romantiques. Plus près, à quelque cinq kilomètres à peine vers le nord-ouest, vous pouvez chausser des raquettes et faire une randonnée dans le parc Sandford Fleming.

Jeune fille nourrissant un cheval, guide touristique sport d’hiver, Nouvelle-Écosse

La ferme Hatfield propose de nombreuses activités pour les enfants (crédit photo : Destination Halifax)

Halifax, l’eau à la bouche

Vitrail du restaurant Five Fisherman, guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse
Restaurant Five Fishermen (crédit photo : Patrick Collins)

Mais, ces jours-ci, la bonne chère est sans doute ce que Halifax a de mieux à offrir – Highwayman (site en anglais seulement) a d’ailleurs été classé parmi l’un des 10 meilleurs restaurants au pays –, et c’est pourquoi le festival gastronomique Savour Food & Wine (site en anglais seulement) est sans aucun doute l’une des principales attractions de la capitale maritime durant l’hiver. Tout comme Winterlicious à Toronto et Dine Out à Vancouver, le festival Savour propose aux touristes et aux résidents des menus à prix fixe leur permettant de découvrir un large éventail d’établissements durant tout le mois de février. Les participants de cette année n’ont pas encore été annoncés, mais qu’ils fassent partie ou non de la liste, essayez Five Fisherman (site en anglais seulement), un restaurant de fruits de mer qui a élu quartier dans un ancien salon funéraire (si vous le demandez avec tact, on vous montrera le monte-plat qui servait autrefois à transporter les dépouilles, notamment celles des passagers de première classe du Titanic), et Bicycle Thief (site en anglais seulement) le nouvel endroit tendance au bord de l’eau, juste à côté de Bishop’s Cellar (site en anglais seulement), le meilleur caviste en ville.

Centre-ville de Halifax

guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse
Une bière en fût du Durty Nelly’s

Si vous remontez ensuite la rue Bishop à partir de Bicycle Thief/Bishop’s Cellar et tournez à droite sur Barrington, vous pourrez faire un tour dans le cimetière historique Old Burying Ground (site en anglais seulement) et vous recueillir sur la tombe du major-général Robert Ross, l’homme qui avait brûlé la Maison-Blanche durant la Guerre de 1812. À quelque 300 m de là vous attend le Durty Nelly’s (site en anglais seulement). Ce pub le plus typiquement irlandais de Halifax, avec en prime un foyer, a été entièrement conçu et construit à Dublin et expédié par bateau en 2008. Vous pouvez y entendre des spectacles de musique irlandaise (ou d’inspiration irlandaise) presque tous les soirs en dégustant une bonne bière à côté du feu pendant que le vent enveloppe la Citadelle et le port. C’est la façon parfaite de terminer une soirée hivernale en beauté à Halifax. De là, si vous cherchez un gîte historique où passer la nuit, vous trouverez tout près le Westin Nova Scotian, l’ancienne grande gare-hôtel qui est toujours rattachée à la gare.

Alors que le train s’éloigne de la ville, admirez encore une fois le panorama le long de la baie. Regardez attentivement, car, lors de votre prochain séjour en Nouvelle-Écosse, il vous faudra sans doute un nouveau guide touristique, car la ville aura pris un nouveau visage auquel se seront greffés au moins deux restaurants, trois bars et une douzaine de bières artisanales.

Brasserie Good Robot, guide touristique, sport d’hiver, Nouvelle-Écosse

(Crédit photo : Devon Murrins Photography)

 

 

(Visited 1 402 times, 2 visits today)

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz